Nous sommes actuellement le Mar Jan 22, 2019 8:36 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Le scandale Oyama Akira

Tout ce qui n'entre pas dans les autres fora.

Le scandale Oyama Akira

Message par karatejapon » Ven Jan 11, 2019 5:58 pm

Le nom d’Oyama défraie la chronique au Japon.
Oyama Akira, petit fils du fondateur du Kyokushinkaikan et fils d’Ikuko, troisième fille de ce dernier, est actuellement au cœur d’un procès pour abus de bien sociaux et malversations financières. Il est incarcéré pour ces griefs.
Drogué depuis l’âge de quatorze ans, Oyama Akira, vingt et un ans aujourd’hui, est déjà passé par la case maison de correction puis prison pour adultes.
Il a d’abord créé une société - disparue aujourd’hui - vendant des vêtements et accessoires, sans s’occuper vraiment de sa gestion, passant ses nuits dans les boîtes louches et autres établissements nocturnes des quartiers de Roppongi et Shinjuku, à boire et dilapider l’argent de sa famille. Connu pour sa violence une fois imbibé, certains gérants de ces lieux lui en ont même interdit l’accès. La justice estime qu’il y dépensait en moyenne l’équivalent de trois mille € chaque nuit.
La police est intervenue à son domicile à plusieurs reprises pour violences contre la femme avec qui il vivait, elle aussi droguée.
Capitalisant sur le nom célèbre de son grand père, il a ensuite fondé une société nommée Mas Oyama Coin avec l’aide d’un groupe baptisé Kyokushinkaikan Souke Sou Honbu et dirigé par sa mère. Il est essentiel de préciser que cette entité n’a strictement rien à voir avec le Kyokushinkaikan dirigé par Matsui Shokei Kancho.
La home page du site de ladite société utilise une photo d’Oyama Masutatsu Sosai. Elle promettait de décupler les investissements des clients à partir d’un système opaque basé sur les bitcoins. Oyama Akira a ainsi récupéré plus de 100 millions de yen. L’été dernier, les investisseurs ont commencé à s'inquiéter car sans nouvelles de leurs mises de départ. Cette somme colossale aurait été utilisée par le jeune Oyama et ses associés, essentiellement en plaisirs divers, charnels notamment. A ce jour, cinquante personnes ont déposé plainte contre cet individu qui se défausse en accusant sa mère. Et l’argent investi a, comme on pouvait s’y attendre, disparu.
Oyama Masutatsu Sosai disait à ses élèves: « Perdre de l’argent n’est pas grave, perdre la confiance des autres l’est beaucoup plus ». Il répétait également que « perdre son courage est se perdre soi-même ». Ces phrases ont été répétées par un journaliste couvrant ce procès. Ce membre de la presse remarque également que le petit fils est «totalement dénué de l’élégance et la dignité de son grand père qui doit se retourner dans sa tombe ».

Nous ne vous donnons volontairement pas le lien vers le site de la société en question mais, si vous le cherchez, vous y verrez une photo de Sosai parmi les plus célèbres ainsi que quelques vidéos promotionnelles elles aussi bien connues. La malhonnêteté intellectuelle a même été poussée jusqu’au au point d’orner la page d’accueil d’un kanku retravaillé, sans aucune autorisation là non plus, bien entendu.

Nous restons seul responsable des éventuelles erreurs de traduction et d'interprétation à partir de la source Digital Friday (en japonais).
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3815
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Le scandale Oyama Akira

Message par Sua » Dim Jan 13, 2019 9:31 am

Merci pour cette traduction . Le petit fils pratique t’il le karate ? Et que pense le Kyokushinkaikan si des gens font l’amalgame ?
Sua
 
Message(s) : 208
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Re: Le scandale Oyama Akira

Message par karatejapon » Dim Jan 13, 2019 10:03 am

Selon le Web en japonais, Oyama Akira aurait pratiqué le karatedo de façon épisodique, préférant les sorties nocturnes avec des individus peu fréquentables et la drogue.

Nous ne pouvons qu’imaginer le déplaisir du Kyokushinkaikan devant l’amalgame déjà fait par certains, notamment sur les réseaux sociaux. Bien évidemment, lesdits amalgames ne sont généralement pas innocents et des individus mal intentionnés tentent d’en profiter, s’en donnant à cœur joie, avec de violentes attaques - injustifiées donc - contre le groupe dirigé par Matsui Shokei Kancho et la personne même de ce dernier. Nous avons notamment relevé sur la toile un torrent de mensonges et critiques sans aucune justification ni preuve contre le Directeur mondial de l’IKO, sur un site que nous ne nommerons pas ici. Voici plusieurs années, ce même site de bas niveau avait tenté de faire croire que Matsui Shokei Kancho était réfugié à New York car soi disant recherché par la police japonaise. Navrant mais quelque part peu surprenant.
Au delà de tout ce qui précède, le Kyokushinkaikan semble considérer que rien ne peut être fait pour limiter les dégâts et que le mépris reste la seule attitude à adopter. Quoiqu’il en soit, au regard de la couverture accordée par la presse japonaise à ce scandale d’escroquerie, il est clair que l’image de l’IKO n’est heureusement pas écornée. C’est plutôt l’utilisation lamentable de la figure respectée d’Oyama Masutatsu Sosai qui est mise en avant et unanimement reprochée par les médias nippons.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3815
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Le scandale Oyama Akira

Message par Sua » Lun Jan 14, 2019 8:40 am

Merci pour ces réponses rapides et complètes comme d’habitude . J’ai une autre question . Il n’y a pas au Japon de loi sur la protection de l’image et des noms , du style marque déposée parce que c’est quand même osé d’utiliser tout ce qu’on voit sur le site de la société de bitcoin ?
Sua
 
Message(s) : 208
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Re: Le scandale Oyama Akira

Message par karatejapon » Lun Jan 14, 2019 11:11 am

Il existe bien au Japon une loi sur la protection de l’image, tout comme en France. Il en va de même pour les marques déposées. En l'espèce donc, il reviendrait à la famille d’Oyama Masutatsu Sosai d’entamer une action en justice. Néanmoins, on voit mal la mère d’Akira tenter quoi que ce soit puisqu’elle a cautionné les actions de son fils, même si des dissensions existent maintenant avec l’escroc qui rejette la faute sur elle. De toute façon, il reste difficile de contrôler totalement l’image d’un personnage public.

Pour l’anecdote, l’image de feu Kase Taiji Sensei avait été utilisée en France sans son autorisation (il était alors encore de ce monde) voici une quinzaine d'années. Une société hexagonale avait tout simplement ajouté son étiquette sur le dogi que portait le Sensei sur une photo bien connue, illustrant une publicité. La famille Kase avait fait interdire ce procédé frauduleux et parfaitement malhonnête.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3815
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Le scandale Oyama Akira

Message par karatejapon » Mer Jan 16, 2019 9:46 am

A cette heure, le jeune Oyama Akira est en détention et le site de son entreprise d’escroquerie en bande organisée est toujours présent sur la toile, même si certaines pages de peuvent plus être ouvertes. La justice japonaise n’a pas été saisie d’une demande quant à l’atteinte du droit à l’image, comme expliqué plus haut sur ce fil de discussion.
En tout cas, cette triste affaire aura au moins mis en relief la popularité toujours importante d’Oyama Masutatsu Sosai, pourtant disparu depuis un quart de siècle maintenant. Il reste une figure connue du grand public, même des personnes ne pratiquant pas les Arts Martiaux.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3815
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Le scandale Oyama Akira

Message par Sua » Dim Jan 20, 2019 12:38 pm

Merci pour toutes les précisions . J’ai trouvé le site des bitcoins et c’est vrai qu’il profite bien de l’image de son grand père . Pratique pour mettre les gens en confiance mais lamentable pour l’image du karate en général .
Sua
 
Message(s) : 208
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Re: Le scandale Oyama Akira

Message par karatejapon » Dim Jan 20, 2019 1:21 pm

Au Japon ou ailleurs, les arnaques financières de ce type sont bien souvent basées sur une mise en confiance préalable. Un personnage public et respecté tel Oyama Masutatsu Sosai constitue une excellente caution pour les escrocs. Et quand, en plus, on partage le même patronyme, toutes les conditions sont réunies pour tromper des personnes crédules et imprudentes.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3815
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Retour vers Divers

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)