Nous sommes actuellement le Lun Août 19, 2019 4:36 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Anecdote de dojo : la politique

Tout ce qui n'entre pas dans les autres fora.

Anecdote de dojo : la politique

Message par liptonic » Ven Déc 07, 2012 5:55 pm

Aujourd'hui au dojo, j'ai pu observer une chose assez rare du moins pour un Européen.

En effet, à peine arrivé devant la porte réservé à l'administration, je vois une énorme affiche à visée politique placardée sur la porte.
Il faut savoir qu'au Japon certains particuliers ou entreprises affichent leurs préférences dans les périodes d'élections en collant le portait/affiche de leur candidat/parti sur leur porte d'entrée, fenêtres etc..

Connaissant quelque peu les coutumes du pays ainsi que la notion de dojo au Japon je n'étais pas -encore- interloqué.
Je pénètre dans le dojo à proprement dit et voit une nouvelle affiche de ce parti (*)! Je me dis mince quand même, dans le dojo.
Heureusement, il n'était pas proche de l'autel dédié à Sosei (**) mais plutôt sur un mur d'une partie dédiée à l'attente des parents.

Je m'échauffe, vais me changer puis reviens sur le tatami... pour apercevoir la femme du Shihan mettre 3 nouvelles affiches sur les vitres qui donnent sur la rue!
En bon japonais, les deshis ne laissaient rien transparaitre contrairement à votre narrateur ainsi que l'autre étranger (sensei) présent qui ont eu un petit rictus de surprise.

Bref, au Japon certaines frontières sont assez minces.

Je serais curieux de savoir ce qu'il en est dans d'autres dojos régionaux (je doute que le Honbu ne puisse se permettre ce luxe). Si KJ ou d'autres ont des anecdotes à nous narrer, je suis preneur.


(*): Le dit parti est le "Nippon Ishin no Kai" soit le "Japan Restoration Party" dont le leader Hashimoto San est l'actuel maire d'Osaka.

(**): Il faut voir le dojo de Lechi Kurbanov (visible sur Youtube) ou le (petit) portrait de Sosei est mis à côté d'une gigantesque photo de Vladimir le bienheureux.
liptonic
 
Message(s) : 832
Inscription : Lun Sep 18, 2006 4:22 pm
Localisation : S.F

Pas très surprenant

Message par karatejapon » Ven Déc 07, 2012 6:33 pm

Nous n'avons jamais rien noté de la sorte au Japon dans un dôjô du Kyokushinkaikan mais nous ne sommes pas vraiment surpris pour autant. En effet, dans l'île de Shikoku, fief du Shorinji kenpô, nous avions vu, voici une quinzaine d'années, des affiches d'un parti politique soutenu par une branche locale de cette Ecole, dans la préfecture de Tokushima. Ces "publicités politiques" ornaient les quais de gare de bourgades bien tranquilles.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4068
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Pratiquants militants

Message par karatejapon » Mar Déc 11, 2012 9:00 pm

En d'autres temps, des pratiquants de karatedô ont souvent "aidé" certains candidats à diverses élections. Nous nous référons ici aux années 1950 et 1960 quand des "gros bras" se révélaient bien utiles lors des campagnes. Les factions les plus à droite du spectre politique japonais, notamment, ont compté dans leurs rangs un bon nombre d'étudiants recrutés dans les dôjô universitaires. Ceci était particulièrement vrai lors de la contestation générale de la fin des années 1960 avec des bagarres sanglantes sur les campus et aux alentours de la Diète (le Parlement japonais).
La situation a bien changé depuis.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4068
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

En campagne

Message par karatejapon » Mar Juil 23, 2019 4:05 pm

Encore un très vieux thead exhumé car une surprise nous attendait récemment, lors de notre dernier entraînement au Honbu dôjô IKO, à Tôkyô.
Sur le tableau d'information qui jouxte la porte du vestiaire masculin, nous avons repéré une affichette ornée de la photo d'un politicien peu connu, à l'occasion de récentes élections locales. Il s'agissait de chercher des personnes acceptant de distribuer des prospectus contrer rémunération (1000 yen pour une heure) lors de meetings publics.
Ayant posé des questions à ce propos à un Instructeur, nous avons compris que le candidat (non élu depuis d'ailleurs) habitait dans le quartier et que son jeune fils était élève du dôjô. Ca faisait d'ailleurs sourire l'Instructeur.
Qu'on se le dise, la politique est dans les dôjô...
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4068
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Retour vers Divers

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron