Nous sommes actuellement le Mar Nov 24, 2020 10:57 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Anecdotes de dôjô - Chapitre XVIII

Tout ce qui n'entre pas dans les autres fora.

Anecdotes de dôjô - Chapitre XVIII

Message par karatejapon » Mar Avr 14, 2020 1:25 pm

Sachant combien certains de nos membres sont friands de ces anecdotes de dôjô, nous vous en offrons un nouveau chapitre aujourd’hui. Elle n’est certes pas récente car remontant à la fin des années 2000 mais reste, pour nous du moins, amusante et nous souhaitons donc la partager avec vous.

Une amie Japonaise nous avait sollicité afin de trouver un dôjô de karatedô parisien pour son fils, alors adolescent. Nous nous sommes donc rendus dans un club pluridisciplinaire de la capitale, membre d’un réseau connu mais dont nous tairons ici le nom.
Au cours de notre long périple dans le monde des Arts Martiaux, nous avions déjà croisé le professeur de karate. Ancien compétiteur de niveau mondial, il s’agit d’un bon enseignant qui ne base pas ses cours uniquement sur le kumite et fait l’unanimité chez les parents de ses jeunes élèves.
Ayant été invités à regarder le cours d’essai, nous nous sommes installés sur un banc, en compagnie d’autres personnes.
Tout s’était bien passé et il était clair que, la fin de l’entraînement approchant, le fils de cette amie semblait ravi.
Vinrent alors les saluts traditionnels pour conclure la séance, tous énoncés par le professeur qui, lui, ne parle pas japonais, ce qui est important pour la suite.
"shômen ni rei"..."Sensei ni rei"... jusque là tout va bien, puis "otagai ni rei" se transforme en "matage ni rei"...Personne ne bronche dans le dôjô mais mon amie et moi même manquons de nous étouffer pour ne pas éclater de rire. Son fils se retourne et nous regarde, interloqué.
Pour celles et ceux qui ne comprennent pas le japonais, voici quelques explications qui vous éclaireront.
L’enclitique "ni" donne la direction, c’est à dire "vers". En l’occurrence, le shômen puis le Sensei. "rei" correspond au salut en lui-même. Le troisième et dernier commandement, quant à lui, est à l’intention des élèves entre eux. Il s’agit donc de "otagai". Notre professeur (que nous n’identifierons pas non plus) avait, pour sa part, annoncé "matage", ce qui en japonais signifie...les poils pubiens féminins...
Vous comprendrez donc aisément notre surprise.

Pour la petite histoire, l’adolescent en question est devenu élève de ce dôjô et a confirmé que le Sensei, inconscient de sa méprise, répétait systématiquement les mêmes mots lors des saluts.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4722
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Anecdotes de dojo - Chapitre XVIII

Message par Sua » Mar Avr 14, 2020 1:39 pm

Excellent ça ! Ça a dû être un grand moment et j’imagine le jeune Japonais entendant ça à chaque cours !
Merci pour cette anecdote . Ça fait vraiment du bien de rire en ce moment !
Sua
 
Message(s) : 372
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Re: Anecdotes de dôjô - Chapitre XVIII

Message par Sua » Mer Avr 15, 2020 1:47 pm

J’en ris encore aujourd’hui en relisant l’article ! J’ai quand même une question : comment est-il possible de se tromper autant pour un professeur de karate ?
Sua
 
Message(s) : 372
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Raisons simples

Message par karatejapon » Mer Avr 15, 2020 2:04 pm

Selon nous, les raisons de telles erreurs sont assez simples.
Quand les premiers Japonais sont venus en France enseigner le karatedô, leur maîtrise de la langue de Molière était loin d'être parfaite et les Français ne parlaient pas celle de Mishima. Les divers accents (des deux côtés) et le fait que les Instructeurs Nippons utilisaient souvent l'anglais pour se faire comprendre ont largement contribué aux déformations qui perdurent aujourd'hui. L'oreille est loin d'être un outil parfait.
Dans le cas de ce professeur Français, il a cru comprendre ce terme il y a des décennies et s'y tient depuis. Et il est loin d'être le seul, ici ou à l'étranger, comme nous avons pu le constater au cours de nos pérégrinations.
Trois exemples simples si vous permettez.
Nous entendons souvent "dôgi mashite" pour réajuster le karategi alors que cela ne veut strictement rien dire. Le terme correct est "dôgi naoshite". Les prononciations étant assez similaires au niveau des sons, il est aisé de voir comment la déformation a été acquise.
Il en va de même pour compter en japonais. Des approximations ont donné lieu à des erreurs flagrantes. Nous avons entendu bien des fois des "ir", des "nir" ou autres "gokku" qui n'ont donc aucune signification en japonais.
Enfin, nous avions même noté en 1984, dans un dôjô parisien, un "Pinan redan" qui se voulait être "Pinan nidan".
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4722
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Anecdotes de dôjô - Chapitre XVIII

Message par Sua » Ven Avr 17, 2020 12:29 pm

D’accord , je vois maintenant . C’est assez logique . Merci pour les explications et la rigolade .
Sua
 
Message(s) : 372
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Re: Anecdotes de dôjô - Chapitre XVIII

Message par karatejapon » Ven Avr 17, 2020 12:33 pm

Avec plaisir. Cette anecdote nous fait toujours sourire, malgré les années.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4722
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Anecdotes de dôjô - Chapitre XVIII

Message par Sua » Sam Avr 25, 2020 1:24 pm

Cette anecdote m’a poussé à relire le topic sur les réponses des candidats pendant les passages de grades de l’ACBB . Du coup j’ai encore franchement ri en relisant tout ça .
Sua
 
Message(s) : 372
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Re: Anecdotes de dôjô - Chapitre XVIII

Message par karatejapon » Sam Avr 25, 2020 1:44 pm

Il est vrai que les réponses faites au jury par les candidats lors des passages de grades donnent souvent lieu à des moments savoureux. C'est un doux euphémisme.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4722
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Anecdotes de dôjô - Chapitre XVIII

Message par AkiraFuryo » Sam Avr 25, 2020 11:05 pm

L'élève japonais a du bien rigolait après le cours :D mais c'est sur que la prononciation japonaise n'est pas forcément aisé pour des personnes qui ne s'y intéressent pas forcément.
J'ai moi aussi remarqué beaucoup de prononciation hasardeuse, dans plusieurs dojo de kempo notamment c'est un peu le problème du "bouche à oreille" haha.
AkiraFuryo
 
Message(s) : 6
Inscription : Mer Avr 08, 2020 9:10 am

LOL

Message par karatejapon » Dim Avr 26, 2020 4:33 pm

C'est exactement ça: des incompréhensions répétées donnant lieu à des transformations devenues pérennes. A tout le moins, ça permet de bien rire de temps à autre.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4722
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Retour vers Divers

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron