Nous sommes actuellement le Lun Mars 18, 2019 6:34 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Le plus Français des Japonais

Livres, magazines, DVDs et tout autre média traitant du karate au Japon.

Le plus Français des Japonais

Message par karatejapon » Dim Sep 03, 2006 2:14 pm

Tokitsu Kenji</b> sensei est généralement connu des karateka par ses nombreux écrits; notamment dans les colonnes des magazines spécialisés.

Ses ouvrages connaissent un succès certain au Japon et dans l'hexagone.

<center><img src="http://www.karatejapon.net/images/divers/Tokitsu.JPG"></center>
Son "Histoire du karatedo" à elle seule vaut le détour. Le résultat est à la hauteur du travail colossal de recherches effectué par l'auteur.
On est avec ce livre bien loin des grossières erreurs relevées dans le pseudo "Dictionnaire des Arts Martiaux" (dont ce sera la seule mention sur ce site!) ou autres publications qui fleurissent au gré des modes.

Tokitsu Kenji</b> sensei est un chercheur qui ne se contente pas de réfléchir, ne conceptualise pas à outrance ses sujets d'étude mais pratique; et c'est bien là l'essentiel.
Ses ouvrages nous renvoient les enseignements tirés de cette pratique du karatedô.

Récemment, l'auteur a proposé une version du "go rin no sho" ("Le traité des 5 roues" ou "Le livre des 5 anneaux" selon les traductions et éditions en langue française) avec ses commentaires.
Il s'agit de l'avis unanime de ceux qui l'ont lu (et que votre webmestre connaît) d'une véritable réussite.
Des idées intéressantes qui remettent en perspective le personnage de Miyamoto Musashi</b> avec un nouvel éclairage sur ce que ce dernier a cherché à transmettre.

Nous possédons deux éditions du "go rin no sho" - une américaine et une française - mais la version de Tokitsu Kenji</b> sensei est supérieure car allant bien au delà de la "simple" traduction.
Peut être fallait-il être Japonais et pratiquant de haut niveau pour saisir certaines des implications de l'oeuvre de Miyamoto Musashi</b>?
C'est maintenant notre avis en tout cas.

L'universitaire qu'est Tokitsu Kenji</b> sensei semble animé d'une passion exceptionnelle pour la recherche.
Cela sous entend que sa réfléxion et ses idées sur le karatedô ont, elles aussi, connu une évolution.
La création de sa propre ryû, nommée shaolin mon en témoigne.

Il serait donc judicieux de se pencher sur le travail passé de recherches de Tokitsu Kenji</b> senseiafin de cerner et comprendre ces évolutions.
Pour ce faire, nous ne saurions trop vous conseiller la lecture de "La voie du karate".

Edité en 1979, cet ouvrage met en avant, dès les premières lignes, la profondeur des réfléxions de l'auteur.

Une première partie, plutôt classique, évoque les origines du karatedô et propose des définitions.
A cheval sur deux cultures et maîtrisant les langues française et japonaise, l'auteur se place en observateur privilégié et ouvert dans un monde ou les "chapelles" tendent à étouffer
Le livre présente plusieurs dimensions et s'inscrit parfaitement dans la démarche du chercheur.

Nous recommandons particulièrement le chapitre intitulé "Le budo n'est pas un sport" (page 43) aux esprits chagrins qui n'ont qu'une vision courte et réduite des Arts Martiaux, fussent-ils des budô modernes.

La démarche quasi scientifique de l'auteur n'exclut nullement les sensations que seule une pratique longue et assidue peut offrir.
L'acquis et l'inné se côtoient au fil des pages.

Pas d'inquiétude non plus quant à une éventuelle théorisation à outrance du sujet.
On a ici à faire à un karateka en tout premier lieu.
Mais un karateka qui pratique, s'interroge, réfléchit et fait aussi réfléchir ses lecteurs; ce qui est déjà très bien.

N'étant pas élève de Tokitsu Kenji</b>, votre webmestre n'abonde pas toujours systématiquement dans le sens de cet enseignant/chercheur.
Le bref aperçu que nous avons eu de la shaolin mon ryû n'a pas constitué une révélation. Trop bref certainement pour saisir les points intéressants.
Mais, à nouveau, il est nécessaire de regarder le travail des autres et, éventuellement, de s'en inspirer pour sa recherche martiale personnelle.
Ceci vaut pour les pratiquants avancés. Les débutants, eux, trouveront dans cet ouvrage des pistes de réfléxion et de travail afin d'orienter leur pratique et lui donner un sens.

A lire donc afin de mettre en perspective l'ensemble de la recherche menée jusqu'à présent par Tokitsu Kenji</b>.

Pour d'autres références sur Tokitsu Kenji</b> et sujets afférents, visiter le site http://www.lebujutsu.net ; présent sur les liens en page d'accueil.

"La voie du karate - Pour une théorie des arts martiaux japonais".
Editions du Seuil 1979
ISBN 2-02-00-5093-5
177 pages et une vingtaine de photos NB.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3875
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par meno » Jeu Sep 20, 2012 11:12 pm

J'aurai également parlé de l'histoire du karaté do du meme auteur. Peut être en avez vous discuté ailleurs.
meno
 
Message(s) : 34
Inscription : Mar Sep 18, 2012 11:16 am

Retour vers Médias

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron