Nous sommes actuellement le Mar Jan 22, 2019 8:46 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Interview byakkurenkai à Tôkyô

Les différentes Ecoles de karate au Japon sans exclusive.

Interview byakkurenkai à Tôkyô

Message par karatejapon » Jeu Août 31, 2006 12:56 am

Lors d'un récent séjour à Tôkyô nous avons rencontré un membre de la Byakkurenkai au Honbu dôjô (centre) d'Ôsaka.
Nous avons donc profité de l'occasion afin de mieux connaître ce groupe en expansion depuis la fin des années 90.

Monsieur Kanayama Akira, 29 ans et cuisinier de son état, s'est gentiment prêté au jeu des questions/réponses dans un restaurant de Shibuya, au coeur de Tôkyô.

- kj: "Kanayama san, depuis combien de temps pratiquez vous le karate, sous la tutelle de quel Sensei et quel est votre grade, s'il vous plait?"

- K. A.: Le Byakkurenkai est du kenpo karate, pas du karate uniquement. L'origine de cette Ecole est autant chinoise que japonaise car issue, en partie, du shorinji kenpo.
Mon professeur est Sugihara Masayu Sensei, directeur du Honbu dôjô et créateur de l'Ecole.
Mon grade actuel est shôdan et je pratique depuis 9 ans après avoir fait un peu de jûdô et kendô à l'école."


- kj: "Votre groupe est-il proche du Shidokan ou autre Kyokushinkai?"

- K. A.: "Rien à voir. Nous n'avons pas de combat au sol et le Kyokushin n'a pas les mêmes origines."


- kj: "Comment se déroulent les cours?"

- K. A.: "Beaucoup de travail à deux mais un retour constant sur les bases. Nous utilisons les boucliers de frappes et le sac lourd."


- kj: "Sugihara Masayu Sensei est-il souvent présent au dôjô? Assure-t-il de nombreuses leçons?"

- K. A.: "Il n'est pas tout le temps là car il organise la vie du groupe mais il donne généralement un cours par jour s'il n'est pas en déplacement."


- kj: "Quel type de professeur est-il?"

- K. A.: "Il est rigoureux mais juste et travaille souvent avec les senpai, à partir du shôdan."


- kj: "Votre Ecole privilégie-t-elle les techniques de jambe?"

- K. A.: "A l'inverse d'autres Ecoles nous travaillons tout le corps et, si nous utilisons beaucoup les keriwaza, nous savons travailler à courte et moyenne distance pour être efficaces."


- kj: "Des étrangers fréquentent-ils votre dôjô?"

- K. A.: "Pas beaucoup. La plupart choisissent des Ecoles plus faciles ou abandonnent rapidement car notre Shihan est exigeant; pas de triche chez nous. Il faut travailler dur et ne pas se relâcher."


- kj: "Avez vous des contacts avec d'autres groupes?"

- K. A.: "Pas vraiment sauf pour certaines compétitions avec le Kyokushinkai. Mais, généralement, les autres ne viennent pas à nos compétitions ouvertes à tous les styles."


- kj: "Pourquoi votre Shihan a-t-il créé son groupe après sa séparation avec le shorinji kenpo?"

- K. A.: "Je ne peux pas répondre à sa place mais il voulait une technique de combat réaliste."


- kj: "Votre opinion sur les autres ryû travaillant le même type de compétitions?"

- K. A.: "Je ne connais pas bien les autres mais nous ne faisons pas beaucoup de publicité. Il y a beaucoup d'élèves qui viennent d'autres Ecoles où ils ont été déçus."


- kj: "Alors pratiquez vous un sport de combat ou un Art Martial?"

- K. A.: "Un Art Martial car nous savons nous défendre dans toutes les situations. Nous utilisons tout le corps. Tout le monde ne fait pas de tournois. Moi je ne peux pas beaucoup participer à cause du travail mais je m'entraîne et progresse petit à petit."


- kj: "Vous travaillez donc l'aspect self defense?

- K. A.: "Bien sur. C'est la base du kenpo karate.
C'est peut être pour ça que les autres groupes - très sportifs - nous évitent. Ils restent entre eux alors que nous nous sommes prêts pour tout le monde. Nous utilisons des clés et projections après le travail basique. Beaucoup de travail sur les articulations."


- kj: "Les cours se passent dans une bonne ambiance ou est-ce la "guerre"?"

- K. A.: "Non, non...(rires) tout le monde s'entraide. Mais étant vous même senpai au Japon vous comprenez ce que je veux dire.
Pas de problème au dôjô, les senpai aident les kohai; moins avancés donc. Et tout le monde travaille dur. Pour le kumite les senpai restent entre eux mais corrigent les débutants si le Sensei est occupé."


- kj: "Combien de cours sont dispensés par semaine et quid des tarifs?"

- K. A.: "Il y a cours six jours par semaine au dôjô. Moi je m'entraîne trois fois à cause de mes activités professionnelles mais plus avant les compétitions et examens.
Le prix est environ de 10000 yen par mois car il faut parfois payer des suppléments avant les passages de grades, pour les stages et les compétitions."


- kj: "Travaillez vous beaucoup mains ouvertes?"

- K. A.: "Oui pour les saisies, blocages et projections.
Mais nous fermons le poing pour les compétitions car c'est moins dangereux et à l'entraînement nous utilisons les gants de boxe."


- kj: "Selon vous qu'est ce qui fait l'intérêt de votre Ecole? Ses racines?"

- K. A.: "Assurément. Les techniques chinoises et japonaises combinées sont très efficaces. Le shorinji kenpo et le karate japonais sont excellents pour la self defense car très complets."


- kj: "Mais pas de travail au sol..."

- K. A.: "C'est pour le spectacle. Vous savez bien qu'il est dangereux d'être attiré au sol. Même si vous êtes fort en newaza que faites vous face à plusieurs agresseurs? Les autres continuent de vous taper dessus. Alors..."


- kj: "Les enfants pratiquent-ils?"

- K. A.: "Je crois qu'ils sont acceptés à partir de 10 ans."


- kj: "Etes vous nombreux dans votre ryû?"

- K. A.: "Je ne sais pas trop...mais je dirais quelques milliers au total. En tout cas plusieurs dizaines d'élèves au Honbu dôjô quotidiennement."


- kj: "Ne pensez vous pas qu'il existe un déficit technique dû à l'importance du combat au sein de votre ryû?"

- K. A.: "Non car Sugihara Shihan fait travailler les bases et possède lui même une technique excellente."


Voici donc les extraits les plus significatifs de notre entretien avec Monsieur Kanayama Akira que nous remercions, rencontré, par hasard, chez un fournisseur de matériel pour les Arts Martiaux à Tôkyô.

Pour information:

- Byakkurenkaikan head office _ 2-8-3 Takaida Motomachi _ Higashi Ôsaka
Ôsaka shi

Fax : (81) 667837833

Il est possible d'écrire en anglais. Le secrétariat compte au moins un membre parlant cette langue si vous vous rendez sur place.

Le webmestre est seul responsable des erreurs de traduction (réalisée par ses soins) et/ou approximations.
Les réponses, opinions et avis de Monsieur Kanayama Akira n'engagent ni la Byakkurenkai ni aucun de ses dirigeants ou représentants.
Dernière édition par karatejapon le Mer Juin 29, 2011 9:56 pm, édité 1 fois.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3815
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par liptonic » Mer Juin 29, 2011 6:57 pm

Recherchant des informations sur le Byakuren Karate, je suis retombé sur cet article qui comme d'habitude, est très intéressant.

Est-ce que KJ a déjà assisté ou, mieux, participé à un cours de Byakuren ?
Si oui, qu'en as-tu pensé et si non pourquoi ?

Par ailleurs, je note :

K.J.: "Ne pensez vous pas qu'il existe un déficit technique dû à l'importance du combat au sein de votre ryû?"

Pourquoi cette question ?

Et enfin, as-tu eu des échos sur cette école ?
Merci.

PS : http://byakuren.com/
liptonic
 
Message(s) : 814
Inscription : Lun Sep 18, 2006 4:22 pm
Localisation : S.F

Pas de kata

Message par karatejapon » Mer Juin 29, 2011 9:59 pm

Nous n'avons jamais assisté ou participé à un cours de cette Ecole.

La question est motivée par le fait que dans la plupart des dôjô Byakurenkai (tous?) on ne travaille pas les kata.

Plus de contact avec des tenants de cette Ecole après l'article. L'occasion se présentera peut être d'aller plus loin dans sa découverte.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3815
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Retour vers Les Ecoles

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)