Nous sommes actuellement le Mer Mars 20, 2019 12:23 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Les cours d'Artur Hovanessyan Sensei

Les différentes Ecoles de karate au Japon sans exclusive.

Les cours d'Artur Hovanessyan Sensei

Message par karatejapon » Mer Avr 09, 2008 10:43 am

A la demande de shokei nous ouvrons un nouveau topic sur les cours de Artur Hovanessyan Sensei.

Actuellement sandan, il s'agit du seul instructeur non Japonais au honbu dôjô.
Enseignant mais également compétiteur, lors de sa dernière sortie l'instructeur Arménien s'est classé troisième au World Tournament de novembre 2007. Ce tournoi est en fait le championnat du monde Kyokushinkai pour l'organisation IKO 1, dirigée par Matsui Kanchô, héritier testamentaire de feu Oyama Masutatsu Sôsai.

Voici donc par le menu la description du cours dispensé le 9/4, de 20:30 à 22:00.
Cet entraînement est quotidien du lundi au vendredi et a été confié par Fukuda Shihan à Artur Hovanessyan Sensei.

A l'heure précise du cours les deshi s'alignent par ordre de grade pour les saluts, par lignes de 5 (ou plus selon le nombre de présents).
Les retardataires attendent au bord du tatami, en seiza, l'autorisation de se joindre au cours donnée par le sensei, après les saluts.

La leçon commence par un échauffement à base de "shadow" sur deux minutes, suivi de "pompes japonaises" à raison de vingt dans un sens et vingt dans l'autre. L'exercice est répété trois fois et nous finissons dans un bain de sueur. Avec la vingtaine de participants les deux miroirs sont rapidement couverts de buée; les fenêtres sont fermées, comme de coutume.
Celles et ceux qui ont fini avant les autres la dernière série de pompes ne restent pas inertes, bien entendu. On travaille l'écrasement facial, avec l'aide du sensei qui, toujours bienveillant, "aide" les élèves à gagner quelques centimètres...
Pour compléter ce qui précède, nous nous positionnons en appui facial puis, à chaque signal, effectuons deux petits sauts sur un côté puis l'autre. Vingt au total. Nous poursuivons par des sauts en rotation dans un sens puis l'autre à partir de la position accroupie (un vrai bonheur pour les genoux des anciens...). Ensuite, sur le dos pour des relevés simultanés de jambes et buste, vingt fois encore. L'ensemble sera réalisé à trois reprises.

Cinq minutes sont ensuite accordées pour boire, s'étirer, essuyer la sueur qui a coulé sur les tatami et remonter des gros boucliers (avec lanières/bretelles) de la réserve du sous-sol jusqu'à la salle, située au deuxième étage (une autre occupe le premier étage du bâtiment).

La deuxième partie nous voit solliciter un partenaire et entamer un travail d'enchaînement sur plusieurs techniques, pieds/poings. Chacun d'entre nous doit répéter ce premier enchaînement cinquante fois. C'est long, difficile, fatiguant mais l'apprentissage passe par ce genre d'exercice qui s'impriment dans l'esprit et le corps.
Deux autres enchaînements seront au programme ce soir là et, à nouveau, on touche à l'enfer dont nous parlions dans deux autres articles du site. Bien évidemment, ces deux autres combinaisons seront elles aussi exécutées cinquante fois par chacun d'entre nous.
Nous ne sommes qu'au mois d'avril et le temps est médiocre à Tôkyô (un vrai déluge) mais la transpiration est abondante et l'inconfort réel.

Le sensei motive tout le monde et nous encourage à frapper plus fort sur les boucliers. Il se déplace et fait des observations à chaque couple. Pas de critique simpliste mais des conseils constructifs selon les âges, niveaux et possibilités physiques de chacun.
Bien entendu, Artur Hovanessyan Sensei corrige en montrant ce qu'il attend. Cela nous permet d'apprécier sa technique exceptionnelle et sa puissance de frappe ainsi que la qualité de ses enchaînements, tout en fluidité.

Le type de combinaison au programme était, pour la première, chûdan maetetsuki, chûdan gyakutsuki, gedan mawashigeri, "switch" (changement de garde très vif sur place), chûdan hizageri.
Si l'ensemble de la séquence est codifié, le sensei laisse les deshi avancés se montrer créatifs et adapter selon leurs possibilités, la distance et autres paramètres. Par exemple, les plus souples placent le hizageri au niveau jôdan.
Les deux autres enchaînements correspondaient à des variations sur le même thème. Les techniques travaillées comprenaient alors le shita tsuki et le jôdan mawashigeri.

Les retardataires sont encouragés par le sensei et les senpai.
Une fois tout cela fini nous...n'en pouvons plus!
Mais les débats sont loin d'être clos car nous repartons pour cinquante répétitions de chacun des trois enchaînements, sans bouclier cette fois ci, sur le partenaire. Il s'agit d'affiner les sensations.
Afin de finir cette deuxième partie nous avons tous besoin de motivation, d'encouragements et, plus simplement, du partenaire qui prend là toute son importance. L'énergie est en tout cas palpable dans la salle et l'aide sincère, comme dans tout bon dôjô de karatedô.

Cinq nouvelles minutes de pause nécessaires nous sont à nouveau accordées afin d'entamer la troisième partie du cours.

Nous enfilons les protections (protège tibia au minimum) et nous "attaquons" cinq minutes de randori avec le même partenaire.
Ce n'est donc pas de kumite avec tout ce que cela implique. Comme précisé par le sensei, il ne s'agit pas de chercher le KO mais plutôt de travailler en fluidité des enchaînements (on en revient au thème central du cours).
Malgré tout les échanges sont plutôt virils et la fatigue n'arrange rien. Votre webmestre en fait d'ailleurs les frais en baissant trop la garde (physique et psychologique) et "bloquant" un jôdan mawashigeri avec la bouche en guise rétribution. Heureusement pas trop de dégâts si ne sont une lèvre fendue et un égo froissé (mais il s'en remettra).

Le cours touche à sa fin.
Les élèves s'alignent face au shinzen et, bien entendu, un dernier exercice "pour la route". En sanchindachi, vingt tsuki donnés pleine puissance (ou ce qu'il en reste...), avec le kiai sur chaque technique. Puis dix jôdan maegeri sur le même mode.

Après cela nous entamons le rituel du nettoyage du dôjô.
Le balai puis la serpillère, passée en ligne, par ordre de grade, sans poser une main à plat au sol ni un genou.

Un dernier salut et chacun(e) peut réviser ce qu'il souhaite, s'étirer ou rejoindre le petit vestiaire pour une douche bien méritée.

Voici donc le déroulement d'un cours type donné par Artur Hovanessyan Sensei en espérant que cet article aura répondu à vos attentes.
Dernière édition par karatejapon le Ven Nov 16, 2012 12:49 pm, édité 2 fois.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3878
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par Maohisith » Mer Avr 09, 2008 11:10 am

Merci pour ce superbe compte rendu.

Que sont des "pompes japonaises" ?
Maohisith
 
Message(s) : 62
Inscription : Jeu Sep 21, 2006 7:35 am
Localisation : Tahiti

Message par shokei » Mer Avr 09, 2008 11:38 am

Je vous remercie infiniment pour ce compte rendu detaille.J'espere que vous allez nous donner des details similaires pour d'autre cours avec les autres Senseis/Shihans.
Bon courage pour L'entrainement.
Joe
shokei
 
Message(s) : 69
Inscription : Sam Jan 05, 2008 5:44 am
Localisation : Ile Maurice

Message par Nottingham » Mer Avr 09, 2008 11:45 am

Merci beaucoup Karatejapon !

*meme si je suis pas pratiquant de karate, cela met l'eau a la bouche, avec un doute sur ma capacité a aller au bout de ce genre de cours :oops: *
Nottingham
 
Message(s) : 61
Inscription : Sam Sep 30, 2006 1:47 pm

Avec nos remerciements

Message par karatejapon » Mer Avr 09, 2008 12:45 pm

Merci à tous trois pour votre appréciation de cet article.

Les "pompes japonaises" consistent à se placer en position d'appui facial avec les mains, non pas à l'aplomb des épaules, mais au delà de la ligne du sommet du crâne. A partir de là il s'agit de faire des reptations vers l'avant et/ou vers l'arrière. Il faut "enrouler" le mouvement. Ce dernier, afin d'être bien réalisé et profitable demande que les coudes et avant bras frottent le sol.

Si cela intéresse certain(e)s d'entre vous, nous décrirons donc les cours dispensés par d'autres enseignants du honbu dôjô Kyokushinkai. Sur une base régulière, Fukuda Shihan est le seul expert à donner des cours au honbu dôjô.

A titre indicatif, le site propose déjà des descriptions d'entraînements au sein d'autres Ecoles.
Dernière édition par karatejapon le Mer Avr 09, 2008 8:04 pm, édité 1 fois.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3878
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par shokei » Mer Avr 09, 2008 2:25 pm

J'attends cela avec beaucoup d'impatience.
Merci.
Joe
shokei
 
Message(s) : 69
Inscription : Sam Jan 05, 2008 5:44 am
Localisation : Ile Maurice

Message par cardinal » Mer Avr 09, 2008 9:19 pm

Quand je parlais d'articles à la sauce : l'enfer au japon, c'est ce genre d'articles que j'adore sur ce forum.

Merci pour ce superbe article et comme disais Sosaï Oyama cher webmestre :
Si vous ne dépassez pas votre tendance à abandonner facilement, votre vie ne menera à rien.

Je pense que cette citation te va bien, et résume bien tes "escapades".

Merci pour ce récit qui me fait rêver et suer en même temps... :lol:
Pourquoi faire du Karaté ?
"La mission ultime du karaté est de développer les meilleurs traits du caractère humain plutôt que former les êtres humains à affronter ses ennemis physiques"

~Mas Oyama~
cardinal
 
Message(s) : 644
Inscription : Mer Oct 18, 2006 10:05 pm
Localisation : Moulins (03)

Se donner à fond

Message par karatejapon » Mer Avr 09, 2008 10:04 pm

Merci à toi.

L'avantage avec ce genre de cours c'est qu'ont ne peut pas simuler ou "se cacher". Il faut se donner à fond, sans tricher, selon ses possibilités, en essayant de repousser ses limites.

C'est un choix mais ou on adhère ou on fait autre chose.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3878
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par cardinal » Mer Avr 09, 2008 10:16 pm

tout a fait et j'adhère totalement, vivement ton prochain récit...
Pourquoi faire du Karaté ?
"La mission ultime du karaté est de développer les meilleurs traits du caractère humain plutôt que former les êtres humains à affronter ses ennemis physiques"

~Mas Oyama~
cardinal
 
Message(s) : 644
Inscription : Mer Oct 18, 2006 10:05 pm
Localisation : Moulins (03)

Articles à venir

Message par karatejapon » Mer Avr 09, 2008 10:34 pm

Je participe à deux cours aujourd'hui; celui du matin et celui du soir. Ce dernier sous la direction du sensei Arménien. Il y aura donc matière à écrire à nouveau.
Idem pour mon prochain séjour à New york où je compte suivre l'entraînement de Gorai Katsuhito Shihan qui me l'a gentiment proposé.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3878
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par Mustafa Jean-Andre » Mer Avr 09, 2008 11:21 pm

SUPERBE. Encore, encore, encore.
J'étais fatigué rien qu'en lisant ! :cry:
TOUT EST POSSIBLE A CELUI QUI CROIT!
Site: http://kyokushin-seinan.kazeo.com/
Site: http://s-d-a.kazeo.com/
Mustafa Jean-Andre
 
Message(s) : 276
Inscription : Mar Jan 29, 2008 8:38 pm
Localisation : Saint-Michel (France)

Article à venir

Message par karatejapon » Dim Avr 13, 2008 6:23 am

Le prochain article décrira le cours du matin dirigé par Jôji Senpai, le 10 avril, au honbu dôjô Kyokushinkai.

(Nous nous permettons de vous rappeler que les liens que vous affichez en signature suivent la règle basique qui prévaut sur le forum "Sites à découvrir". A savoir une réciprocité accordée dans les meilleurs délais. A défaut vos liens seront effacés sans préavis.
Il semblerait que ceux proposés sur le post précédent ne respectent pas cette courtoisie implicite.
Merci de votre compréhension.)
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3878
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par shokei » Mer Avr 16, 2008 4:59 am

OUS on attend le prochain article S.V.P.
Merci
Joe
shokei
 
Message(s) : 69
Inscription : Sam Jan 05, 2008 5:44 am
Localisation : Ile Maurice

Epreuve des 100 combats

Message par karatejapon » Dim Oct 05, 2008 7:03 pm

Une nouvelle fraîche - qui reste à confirmer - en direct du Japon.

Le sensei Arménien devrait tenter l'épreuve des 100 combats au moins de janvier prochain. A cette occasion Matsui Kanchô envisage de faire venir des combattants connus du monde entier.

Nous vous donnerons d'autres informations dès que possible sur cet évènement auquel nous souhaitons bien entendu assister.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3878
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par comtois » Dim Oct 05, 2008 8:05 pm

Merci, avec beaucoup de retard ..., pour ce superbe compte rendu. On en veut bien d'autres comme celui-ci .... deux questions : les katas sont-ils travaillés dans d'autres cours ? l'endurcissement que provoque la dureté de vos entraînements est-il l'objet en plus d'un travail spécifique ?
comtois
 
Message(s) : 94
Inscription : Jeu Mars 15, 2007 10:07 pm

Suivant

Retour vers Les Ecoles

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron