Nous sommes actuellement le Sam Nov 18, 2017 12:15 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Des révélations exclusives sur la Kyokushinkai

Les différentes Ecoles de karate au Japon sans exclusive.

Des révélations exclusives sur la Kyokushinkai

Message par karatejapon » Mer Août 23, 2017 2:24 pm

Le site en japonais Yahoo News a publié voici cinq jours un entretien exclusif avec Kikuko, troisième fille de Chiyako et Oyama Masutatsu Sôsai.
Au delà de souvenirs concernant son père et l'ensemble de la famille Oyama, une large partie de la conversation est consacrée à une révélation étonnante. L'Association de l'Ultime Vérité (traduction littérale de "Kyokushinkai") a bien failli ne jamais exister.
Selon Kikuko, son père a évoqué, au sein du cercle familial restreint, dès les années 1970, une anecdote dont il n'a jamais souhaité parler en public. Nous vous proposons aujourd'hui la traduction des points essentiels de cette affaire qui a changé le cours du karate mondial et remonte au debut des années 1960.

"Comme vous le savez, mon père a effectué une tournée de plusieurs mois aux Etats Unis lors de laquelle il a été confronté à des catcheurs ainsi qu'à des boxeurs de seconde zone. Comme il nous l'a expliqué dans les années 1970, il s'agissait de faire la promotion de son karate et ce qui allait devenir l'œuvre de sa vie. Il voulait absolument développer la Kyokushinkai jusqu'à en faire l'égale des plus grandes Ecoles de karate. Bien entendu, il s'agissait de combats d'exhibition dont les Américains et les Japonais étaient alors friands. Néanmoins mon père a impressionné les médias locaux et cette tournée a connu un écho relativement important au Japon même si, à cette époque, les moyens de communication étaient essentiellement constitués des journaux, la télévision ne venant que bien loin derrière. Le surnom de "God's Hand" ("la Main de Dieu") a été créé par la presse américaine. Ce n'est pas mon père qui a inventé ce terme malgré ce que certains croient.
A son retour au Japon, il a été contacté par un émissaire de Sasakawa Ryôichi. Cet homme célèbre avait été condamné à mort par les autorités américaines à la fin de la guerre mais il avait été libéré pour des raisons troubles. On a appris plus tard que les services secrets américains l'utilisaient pour lutter contre le communisme au Japon et en Asie. Il connaissait mon père car celui ci, encore jeune à ce moment là, était garde du corps et protégeait certains vendeurs au marché noir. C'était l'extrême droite dont Sasakawa Ryôichi est devenu l'homme le plus important qui organisait tous les trafics. Mon père était un homme bon mais il fallait survivre à la fin des années quarante vous savez...Il nous a dit qu'une chose terrible lui faisait peur. Il craignait de mourir de faim et, pire encore, de voir sa famille mourir de cette façon. Je n'ai pas connu ça mais dans l'immédiat après guerre la nourriture était rare dans certains endroits.
Mon père travaillait donc aux côtés des gros bras de l'extrême droite mais dès que cela lui a été possible, il a quitté ces endroits puis s'est consacré au karate.
Au moment de la création du Kyokushinkaikan, monsieur Sasakawa a fait pression sur lui pour qu'il vende le nom "Kyokushinkai". Il faut savoir que cet homme est à l'origine de la Japan Karate Federation (Fédération Japonaise de Karate) et aussi de la World Karate Federation ("Fédération Mondiale de Karate"). Il était très riche, un des hommes parmi les plus riches du Japon. Son influence a été considérable jusqu'à sa mort en 1995. Les gens ont oublié son passé et il est devenu l'ami des hommes puissants. Il a été pris en photo avec le Pape Jean-Paul II et le Président Ronald Reagan.
Il a essayé d'acheter mon père pour la somme de 3,5 millions de yen, ce qui était énorme à l'époque.
Sasakawa Ryôichi est connu comme un grand philanthrope mais son but était tout autre. Il voulait faire disparaître l'Ecole de mon père afin d'obtenir la suprématie totale sur le monde du karate au Japon. Comprenez que ses amis qui avaient échappé comme lui au peloton d'exécution étaient souvent d'anciens officiers qui pratiquaient le karatedô de Funakoshi Sensei. Ce sont eux qui ont créé la Nihon Karate Kyoukai ("Japan Karate Association"). Monsieur Sasakawa était un grand visionnaire, il avait compris que les budô japonais allaient être diffusés partout dans le monde. Comme il s'était donné une image d'homme de paix, il espérait donner une vision positive des Arts Martiaux japonais et ne voulait pas que le jissen karate ("karate plein contact") se développe. C'est la raison pour laquelle il a voulu acheter la Kyokushinkai, lui faire intégrer la JKF et ainsi la diluer jusqu'à la faire totalement disparaître. Mon père a compris ce qui se passait et a refusé d'accepter malgré les pressions exercées.
Je voudrais préciser que contrairement aux affirmations de certaines personnes qui prétendent savoir, nous n'avons jamais été riches. Je sais que le karate est devenu ensuite une sorte d'industrie mais le but de mon père n'a jamais été de gagner énormément d'argent. Il aurait pu accepter la somme considérable qui lui était offerte mais il a refusé car il croyait en ce qu'il devait faire. Il était intègre et courageux.
Je veux aussi dire que les gens affirmant que le Kyokushinkaikan était un repère de l'extrême-droite japonaise et des yakuza des années 1960 font totalement fausse route. Il y avait des bagarres violentes dans les universités mais mon père ne voulait pas que ses élèves y participent. Il avait interdit que certains se servent de leurs capacités en combat pour attaquer les étudiants qui manifestaient ou les ouvriers syndiqués. Comprenez que mon père était très traditionaliste, il appréciait l'ordre établi et la pensée confucianiste mais il ne voulait pas que le karate serve à agresser les gens, même si on était en désaccord. Il disait à ses élèves de se défendre totalement en cas d'attaque contre eux ou leurs proches mais il en a exclus plusieurs qui faisaient partie des groupes obéissant aux ordres de Monsieur Sasakawa. La réputation de droiture du Kyokushinkai karate était essentielle à ses yeux.
Si mon père n'avait pas résisté durant les premières années la Kyokushinkai n'aurait jamais existé et l'ensemble du jissen karate non plus. C'est grâce à lui que tous ces groupes sont aujourd'hui connus. Comme il s'est toujours montré discret sur les troubles de cette période, peu de gens savent réellement ce qu'il en était.
A ma connaissance, en dehors de notre famille, mon père a raconté tout ce qui s'est passé à Monsieur Rôyama Hatsuo car ils étaient proches. Le karate actuel serait complètement différent sans l'attitude de mon père qui a toujours refusé de vendre son Ecole au début des années 1960."

Nous restons seul responsable des éventuelles erreurs de traduction et d'interprétation des propos tenus par la fille d'Oyama Masutatsu Sôsai.

Pour des ressources concernant Sasakawa Ryôichi, nous vous invitons à consulter Wikipedia. De nombreux sites ou blogs évoquent son parcours et sa personnalité avec des visions parfois totalement opposées. Le personnage reste controversé à ce jour, surtout au regard de son passé sulfureux pour le moins.

Rôyama Hatsuo Shihan a fondé l'organisation dissidente Kyokushinkan en 2002.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3535
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Des révélations exclusives sur la Kyokushinkai

Message par liptonic » Mer Août 23, 2017 5:41 pm

Passionnant! Un grand merci d'avoir pris le temps de traduire.

[peut-on avoir le lien en japonais, je voudrais le transmettre à mon sensei qui ne parle pas francais. À nouveau merci]
liptonic
 
Message(s) : 787
Inscription : Lun Sep 18, 2006 4:22 pm
Localisation : S.F

Lien à retrouver

Message par karatejapon » Mer Août 23, 2017 7:23 pm

Les informations étant rapidement actualisées sur Yahoo News, elles sont vite "écrasées". De ce fait l'article traduit n'est déjà plus disponible depuis avant hier et nous n'avons pas gardé de copie ni lien, désolé. Il est malgré tout peut être possible de le retrouver mais en visitant le site maintenant même, nous n'avons rien trouvé au niveau d'archives permettant une consultation ultérieure, après disparition de la page d'accueil.

Pour en revenir aux propos tenus, ils nous ont semblé très intéressants car offrant une perspective unique, par une proche parmi les proches du fondateur du Kyokushinkaikan. Par ailleurs nous n'avions jamais entendu parler de cette affaire, loin d'être anecdotique selon nous, malgré l'étude extensive de l'Ecole, notamment par le biais de nombreuses lectures mais aussi par nos contacts directs au Japon avec des élèves directs d'Oyama Masutatsu Sôsai.
L'histoire officielle est bien connue mais il existe aussi une sorte d'histoire secrète, ou tout du moins occultée, qui mérite qu'on s'y intéresse.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3535
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Des révélations exclusives sur la Kyokushinkai

Message par Sua » Jeu Août 24, 2017 1:25 am

Merci pour cet article . Merci pour la traduction. C'est vraiment rare de lire l'interview d'un proche d'Oyama Sosai . Très instructif et bien d'avoir une autre version de l'histoire du karate. Bravo au webmestre pour ce travail encore une fois exceptionnel
Sua
 
Message(s) : 159
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Simple travail

Message par karatejapon » Jeu Août 24, 2017 11:15 am

Nous n'avons fait que consulter la presse digitale japonaise et traduire pour le site les passages les plus intéressants. Pas de grand mérite donc mais merci tout de même Sua.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3535
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Des révélations exclusives sur la Kyokushinkai

Message par Sua » Ven Août 25, 2017 1:29 pm

Sait-on pourquoi la fille d'Oyama Sosai n'a pas parlé plus tôt de cette histoire ?
Savez vous si d'autres Écoles ont reçu la même proposition ? Pourquoi les autres Écoles plein contact n'auraient pas pu se développer ? Je crois comprendre mais je préfère demander au webmaster . En tout cas grand merci pour ces révélations. C'est le genre d'informations impossibles à trouver ailleurs sur web en français ."
Sua
 
Message(s) : 159
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Bonnes questions

Message par karatejapon » Ven Août 25, 2017 8:02 pm

La fille du fondateur du Kyokushinkaikan a affirmé au journaliste que cette histoire étant ancienne et ses protagonistes principaux décédés depuis longtemps, la demande de son père de conserver la discrétion sur cette anecdote n'avait plus lieu d'être.

Difficile de savoir si d'autres Ecoles ont reçu une proposition similaire mais rien n'est objectivement impossible.

Il est assez aisé d'imaginer que les Ecoles de jissen karate connues aujourd'hui auraient eu le plus grand mal à émerger car presque toutes issues de la Kyokushinkai. On aurait donc pu avoir un paysage du karate fort différent de celui que nous connaissons de nos jours. A l'image du jûdô qui connaît une grande cohésion, à l'inverse du karatedô composé de multiples ryû, une seule Ecole globale aurait pu émerger mais surtout un seul type de kumite pratiqué en compétition. C'est là où, selon nous, réside la différence primordiale. D'autres nations ont tenté une assimilation de ce type afin de présenter un front uni à l'international, avec plus ou moins de bonheur. C'est le cas du taekwondo en Corée du Sud et, dans une moindre mesure, du Vietnam.

Pour en revenir aux deux systèmes que sont le sundome ("non contact") et le jissen ("plein contact"), à notre connaissance, seule la Kobayashi ryû à Okinawa pratiquait le second nommé. Avec tout le respect dû à cette Ecole, il est logique de penser que son rayonnement limité et son absence de l'île de Honshû (la plus grande du Japon) n'aurait pu pallier à un Kyokushin karate qui aurait disparu avant même de pouvoir se développer.
Nous persistons donc à croire que le monde du karatedô serait aujourd'hui fort différent si Oyama Masutatsu Sôsai avait accepté la proposition dont fait état sa fille.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3535
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Une certaine confirmation

Message par karatejapon » Sam Sep 09, 2017 9:05 pm

Questionné hier à propos de tout ce qui précède par le même site, Rôyama Hatsuo Shihan a quelque peu éludé les questions en n'apportant pas de réponses précises. Il s'est contenté de dire que le fondateur du Kyokushinkaikan avait effectivement partagé avec lui certaines informations confidentielles. Selon ses dires, cette histoire avait bien été évoquée entre les deux hommes, "voici bien longtemps" mais le Shihan affirme de pas en connaître les tenants et les aboutissants. Il a néanmoins dit qu'une décision aussi importante de renoncer à une somme d'argent considérable était bien dans le caractère d'Oyama Masutatsu Sôsai. Egalement, "il n'était pas homme à voir son but disparaître".
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3535
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Des révélations exclusives sur la Kyokushinkai

Message par Sua » Mer Oct 11, 2017 11:07 am

Merci pour le suivi de cette affaire plutôt passionnante . Une question si possible merci : pourquoi on ne parle pas ailleurs de ce genre de choses ?
Sua
 
Message(s) : 159
Inscription : Jeu Mars 20, 2014 11:22 pm

Insider informations

Message par karatejapon » Mer Oct 11, 2017 11:44 am

On n'en parle pas ailleurs pour plusieurs raisons à notre humble avis.
Cette information n'était disponible, à notre connaissance du moins, que sur un site Internet japonais. La presse spécialisée française (ou d'autres pays d'ailleurs) ne possède pas de personnel cherchant à récolter des informations intéressantes et encore moins capable de traduire à partir du japonais. Nos modestes connaissances dans cette langue et le fait de lire fréquemment la presse digitale nippone nous permettent d'offrir à nos membres et visiteurs ce type d'information. Au delà de cet aspect (connaissances linguistiques et volonté de chercher ce qui pourrait être intéressant), c'est plutôt l'actualité qui attire les lecteurs. Les anecdotes et histoires anciennes intéressent beaucoup moins le grand public. Nous espérons par contre que les personnes fréquentant notre site sont, quant à elles, également intéressées par ce que nous proposons.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3535
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Retour vers Les Ecoles

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité