Nous sommes actuellement le Ven Juil 10, 2020 9:48 am
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

World Tournament

Les compétitions de karate à travers le monde

World Tournament

Message par karatejapon » Jeu Nov 15, 2007 9:59 pm

Nous vous parlons aujourd'hui d'un évènement exceptionnel.
En effet, votre webmestre est arrivé à Tôkyô hier, tout spécialement pour assister au World Tournament qui n'est autre que le championnat du monde toutes catégories de la Kyokushinkai.
Ce tournoi n'a lieu qu'une fois tous les quatre ans et regroupe les meilleurs compétiteurs de la planète qui suivent l'Ecole fondée par Oyama Masutatsu Sôsai.

Nous nous proposons donc de vous informer sur cet évènement majeur pour le Kyokushinkaikan durant les trois jours que dureront la compétition, du 16 au 18 novembre inclus.
Dans la mesure du possible des photos et des vidéos vous seront proposées ultérieurement sachant qu'elles sont interdites dans l'enceinte où se déroulent les combtas.

Le quartier d'Ikebukuro où le Honbu dôjô Kyokushinkai est implanté vit depuis plusieurs jours maintenant au rythme des nombreuses délégations étrangères dont la plupart sont hébergées à l'hôtel Metropolitan. Une banderole sur l'entrée principale de cet établissement souhaite la bienvenue aux équipes des dizaines de pays représentés. C'est une véritable tour de babel dans les parages. On entend parler un peu toutes les langues et on croise des gens venant vraiment de partout.
Nous avons passé toute la soirée dans le quartier de l'hôtel dont le hall est le lieu de rencontre incontournable pour les participants et les supporters.
Opportunité nous a été donnée de parler avec Jacques Legrée Shihan, de France Kyokushin et son combattant, Julien Porterie Senpai à qui nous souhaitons tout le succès possible.

En fait, c'est un véritable who's who du Kyokushin karate qui s'est offert à nous.
Nos modestes compétences en japonais et nos relations au Japon ont permis de rencontrer les personnes qui comptent au sein du Kyokushinkaikan dont, notamment, Narushima Ryû Sensei, ancien champion et membre du comité d'organisation. Sa simplicité et sa bienveillance doivent ici être soulignées.
De même, les différents Branch Chiefs se sont montrés ouverts, abordables et sympathiques.

Si un trait commun doit être trouvé pour toutes les personnes rencontrées hier c'est bien la gentillesse et la facilité de contact à tous niveaux.
Les différentes équipes se saluent, échangent et plaisantent dans une ambiance bon enfant, sans torses bombés, rodomontades et autres tentatives d'intimidation psychologique.
La franche camaraderie est de mise pour toutes et tous.

Nous avons ainsi croisé et parlé avec des Espagnols, des Portugais, des Russes, des Sud Africains, des Polonais, des Lithuaniens, des Anglais, j'en passe et des meilleurs. N'oublions pas Claudio Sensei, responsable de l'équipe Suisse qui présente un combattant, ceinture jaune seulement et pour qui il s'agira d'un premier grand rendez vous. Nous lui souhaitons bon courage.

Hier soir, en compagnie de Fabrice Fourment Senpai et Frédéric Fraisse, nos compagnons de voyage, nous avons été invités à dîner chez Artur Hovannisyan Sensei. L'Instructeur Arménien est actuellement le seul étranger enseignant au Honbu dôjô. Il est lui aussi engagé dans le tournoi, en tant que tête de série avec d'excellentes chances d'atteindre le dernier jour de la compétition.
Profitons de l'occasion pour le remercier ainsi que sa charmante épouse qui nous ont accueilli avec chaleur et en toute amitié pour une soirée des plus agréables. Une pensée également pour la sympathique et pétillante Daphna Makoff Senpai, responsable de la Kyokushinkai conjuguée au féminin en Israël. De même, salutations au Branch Chief Arménien qui nous a rejoint au cours du repas, avec sa famille.

Nous sommes repassés par l'hôtel Metropolitan en fin de soirée et avons rencontré celles et ceux qui jouaient les prolongations au lieu de dormir en prévision de l'ouverture du tournoi.

Ce matin nous serons devant le stade abritant le championnat avant l'ouverture, à 10:00, afin de ne rien manquer de la cérémonie d'ouverture et la présentation des combattants.
Si tout cela intéresse donc certains de nos membres, nous poursuivrons notre récit dès ce soir.

Salutations du Japon à toutes et à tous. Merci de votre fidélité.

karatejapon
Dernière édition par karatejapon le Mer Nov 21, 2007 10:47 am, édité 2 fois.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4607
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par liptonic » Jeu Nov 15, 2007 11:48 pm

Aucun probleme pour la poursuite du récit..
(Tu peux meme ecrire jusqu'au bout de la nuit si tu en as la force :D )

Pour les néophytes du kyokushinkai,pourrait-on avoir un panel des différents favoris ? De meme,un petit clin d'oeil aux petits poucets de la compétition.
En fait,je crois qu'on accepte toutes les informations possibles et inimagineables .
Claudio sensei n'est-il pas le sensei qui s'occupait des Handicapés aux derniers festivals des AM ?

D'apres ce que je viens de lire pourquoi F.F ne participe-t-il pas a la compétition?
Quid des nations dont on avait parlé dans un autre article : Indien,Chinois,Bangladais et autres..?

Bon courage (aux doigts qui vont taper) et surtout merci.
liptonic
 
Message(s) : 883
Inscription : Lun Sep 18, 2006 4:22 pm
Localisation : S.F

Message par comtois » Jeu Nov 15, 2007 11:56 pm

Je rejoins Liptonic : plus le récit est long, mieux ce sera ! des détails, des détails ! Merci en tout cas, car en lisant notre webmestre, on a l'impression d'y être soi-même. Et quel plaisir de lire que l'ambiance est celle de camaraderie et non pas de rivalité !
comtois
 
Message(s) : 99
Inscription : Jeu Mars 15, 2007 10:07 pm

Quelques réponses

Message par karatejapon » Ven Nov 16, 2007 12:41 am

Merci pour vos encouragements.

Quelques réponses.
Parmi les favoris on peut citer toutes les têtes de série. Plus précisément, parmi les gens dont on parle le plus depuis hier, on trouve les Japonais mais aussi le Brésilien Ewerton Texeira qui semble vraiment en forme.
Le Russe Lechi Kurbanov, croisé hier, avait l'air très confiant et selon son équipe il a toutes ses chances. Néanmoins, à titre personnel, nous estimons qu'il lui sera très difficile de gagner ce tournoi.
Artur Hovanissian se dit prêt et nous est apparu serein hier soir.
Ces combattants recueillent la majorité des suffrages. Il peut y avoir des surprises mais une victoire d'un parfait inconnu est totalement illusoire.

Il s'agit en effet du même professeur Suisse. Il paye réellement de sa personne car il a tenu à être présent malgré des problèmes de dos importants et une opération qui l'attend dès son retour chez lui, la semaine prochaine. Son élève - seul combattant Suisse - a de la chance d'être ainsi encadré et guidé.

Fabrice Fourment Senpai espérait achever sa carrière de compétiteur sur ce tournoi mais, pour diverses raisons, ce ne sera pas le cas. Certaines étant personnelles, nous nous abstiendrons d'élaborer.

Les "petites" nations sont bien présentes. Nous avons croisé hier le combattant de Bahrain ainsi que les délégations indiennes et indonésiennes. Voir un de leurs membres passer la première journée serait déjà un relatif exploit.

Il est bientôt 7:45 au Japon et je dois me préparer afin de ne pas être en retard car j'apporte mon aide aux non japonisants en faisant l'interface avec l'organisation.

Bonne nuit tout le monde.

OSU
Dernière édition par karatejapon le Mer Nov 21, 2007 10:50 am, édité 3 fois.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4607
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par Hanchindi » Ven Nov 16, 2007 2:05 pm

Oh oui, continue ces compte rendus.
Chibariyo!!!
Hanchindi
 
Message(s) : 89
Inscription : Ven Sep 15, 2006 3:07 pm
Localisation : Okinawa

Suite et fin

Message par karatejapon » Dim Nov 18, 2007 3:40 pm

Le tournoi est maintenant terminé et nous n'avons pu vous offrir de compte rendus comme prévu. Essayons donc de rattrapper un peu ce retard.

La compétition avait lieu au Taiikukan, situé à Sendagaya. La salle fait penser - de l'intérieur - au Palais omnisports de Paris Bercy. Point positif: presque toutes les places sont bonnes. Que l'on soit installé en première, deuxième ou troisième série, on voit très bien le tatami et les combattants.

Le premier jour, la cérémonie d'ouverture a vu les discours de plusieurs responsables du Kyokushinkaikan dont, bien entendu, Matsui Shokei Kanchô, son actuel responsable.
Tout le monde s'est ensuite levé pour l'hymne national - le Kimigayo - qui accompagnait la montée des couleurs japonaises ainsi que des drapeaux du Kyokushinkaikan.

Tous les compétiteurs furent présentés et les combats débutèrent rapidement après qu'un Sensei eût frappé le ôdaikô (gros tambour traditionnel) comme de coutume dans les dôjô.

Nous ne résumerons pas tous les combats mais il suffira de dire que certains furent rapides car la différence de niveaux était particulièrement sensible en ce premier jour du tournoi.
La palme du KO le plus spectaculaire revint au Russe Lechi Kurbanov qui assumait ainsi parfaitement son statut de favori pour atteindre la troisième et dernière journée. Un ushiro uramawashigeri envoya son malheureux adversaire à l'hôpital.
Le Brésilien Ewerton Texeira tenait lui aussi son rang en abrégeant les débats en moins d'une minute. Idem pour Artur Hovannissyan Sensei qui débordait de motivation.
Pas de surprise pour le premier jour si ce n'est celle de voir les quatre Français engagés éliminés. Sans démériter au demeurant car tous finirent leur combat debout et l'un d'entre fut même objectivement lésé.
Ce qui nous amène à une remarque toute personnelle (mais largement partagée par le public). Les juges nous ont semblé pour le moins critiquables dans certaines de leurs décisions. Une rapide observation permettait de répérer des comportements facilement prévisibles, surtout de la part des juges Russes. Calculs dignes de joueurs d'échecs, bienveillance accrue vis à vis de certains et autres décisions incompréhensibles furent le lot quotidien de ce tournoi. Un responsable Français nous expliqua même le système de communication par gestes (discrets) en vigueur. Bien navrant.

La deuxième journée vit des combats plus serrés et une impressionante série de victoires russes et brésiliennes. Ces deux nations étant les plus représentées avec le Japon.
Justement, parlons un peu du pays organisateur. Plutôt décevant car, hormis les plus légers d'entre eux, les combattants Nippons se contentaient du strict nécessaire et, parfois, d'une certaine bienveillance de la part des juges et arbitres.

La dernière journée débuta par un concert de taikô, des discours, la levée des drapeaux avec l'hymne national chanté par un ténor de grand talent, puis la présentation des 32 combattants restant en lice.
L'épreuve de casse prit place ensuite afin de départager les combattants en cas d'égalité après deux prolongations et moins de dix kilos d'écart.

Du côté des satisfactions, il faut noter le niveau technique élevé et l'émergence de l'Espagne dont deux combattants atteindront les quarts de finale après de très beaux parcours.
Egalement, et bien dans la tradition Kyokushinkai, un combattant de 88 kilos en éliminait un de 128 kilos.

Un coup de tonnerre: Lechi Kurbanov qui avait facilement remporté tous ses combats entamait son huitième de finale face à un compatriote. Le public manifestait quelque peu son mécontentetement face à ce qui s'avérait être une glorieuse séance de sparring. Il était clair que les responsables Russes souhaitaient préserver leur meilleure chance de victoire. Les coups étaient donc relativement peu appuyés et l'issue inéluctable quand, ô stupeur, le brave et obéissant Ilya "descendait" son (ex?) ami Lechi Kurbanov d'un magnifique jôdan mawashigeri, porté avec le tibia sur le cou. Le favori, sonné, se relevait difficilement et paraissait totalement incrédule devant cette mésaventure. Une justice divine? Je ne sais mais la surprise était totale.
Pour la petite histoire, l'insolent fut battu avant la limite lors du tour suivant.
Rien que la simple pensée de l'explication dans les vestiaires entre "camarades" Russes à de quoi faire franchement rire.

A noter le très beau KO réussi en quart de finale par Artur Hovannisyan Sensei et ses 98 kilos face au Russe Stepkin, un épouvantail approchant les 120 kilos. Un chûdan mawashigeri régla l'affaire de façon expéditive.

Ce fut l'hécatombe pour le camp japonais qui plaça deux de ses membres en quart de finale mais pas plus haut. Et encore s'agissait-il des combattants les moins connus. Uchida qui espérait succéder à Kiyama Hitoshi fut sorti prématurément, comme les autres poids lourds Nippons. D'ailleurs, les supporters déçus retirèrent vite la banderole le saluant comme le "top of the world" ornant une des tribunes.

La finale pour la troisième place fut remporté par l'Instructeur Arménien face à un Russe exceptionnel et venu de nulle part. Ce qui nous amène à une autre remarque désagréable. Comment les Russes font-ils pour encaisser ainsi les coups sans broncher? De vraies machines. Certaines mauvaises langues s'interrogent sur l'opportunité d'examens sanguins et d'urine. D'autres, encore plus méchantes, parlent d'injection de novocaïne entre deux combats.

En tout cas, les Brésiliens et les Russes, malgré leur nombre au départ firent les frais du talent d'autres combattants. Seul Ewerton Texeira, facile vainqueur du Tchèque Jan Soukhup en finale suite à deux waza ari sur gedan mawashigeri, se montra à son avantage. La qualification au tour précédent, face à Artur Hovannisyan, obtenue au nombre de planches brisées, avait laissé des traces chez le combattant Tchèque.
Sans aucunement minorer les mérites du vainqueur Brésilien, son parcours fut relativement aisé et certaines décisions en sa faveur plutôt discutables.

Reste de tout cela de belles images, une ambiance bien particulière et de grands moments de karate; c'est bien là l'essentiel.

Des prix spéciaux furent décernés à plusieurs combattants et nous noterons plus spécialement celui du "Kyokushin Spirit" attribué à Artur Hovannisyan Sensei. Il fut selon nous le meilleur combattant du tournoi par sa motivation, sa technique, sa classe et son fair play jamais démenti. L'applaudimètre confirma largement tout cela.

A titre personnel, nous souhaitons relever la performance des Espagnols Pablo Estensoro et Alejandro Navarro. Technique, vista, fighting spirit et sympathie, tout y était.
L'Américain Zensaku Munn se révéla lui aussi un combattant d'exception, tout comme le Brésilien Andrews Nakahara.

Lors du discours de clôture, Matsui Shokei Kanchô ne manqua pas de souligner le besoin pour le Japon de former une nouvelle génération de combattants. L'ambiance risque d'être électrique au Honbu dôjô dans les jours qui viennent.

A dans quatre ans!
Dernière édition par karatejapon le Dim Déc 07, 2008 3:02 pm, édité 5 fois.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4607
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par Hanchindi » Dim Nov 18, 2007 3:55 pm

Beau CR, merci :wink:
Je sens que ça va être chaud au honbu dôjô dès demain...


Bah, t'auras pas fait le déplacement pour rien, ganbatte ne :P
鬼手佛心 :wink:
Chibariyo!!!
Hanchindi
 
Message(s) : 89
Inscription : Ven Sep 15, 2006 3:07 pm
Localisation : Okinawa

Message par DisciplusSimplex » Dim Nov 18, 2007 10:28 pm

Merci, pour ce compte rendu! c pour ce genre d'article que j'aime ce site, comme si on y était :!: :wink:
DisciplusSimplex
 
Message(s) : 32
Inscription : Mer Fév 28, 2007 1:32 pm
Localisation : île-de-france

Message par liptonic » Dim Nov 18, 2007 11:40 pm

Merci pour le CR,on s'y serait cru.
Comme le site de l'IKO n'est pas a jour,je pose donc mes questions ici.
Artur Hovanissian perd en demi-finale,mais contre qui et comment?
Les karateka des nations mineures se sont-ils bien comportés?
Meme question concernant les sempai japonais (parfois hauts-grades) dont j'avais lu la presence sur le site de l IKO?
Enfin,ma derniere remarque concerne le pretendu dopage.
On s'etonne que certains combattants prennent des produits pour atténuer la douleur et autres,mais si l'on y regarde de plus pres,cela n'a rien d'etonnant.En effet,il suffit de voir le nombre incroyable de combats qu'il y a faire en 3 jours pour gagner.Le tout en sachant que le dernier jour sera le plus terrible car seuls les meilleurs subsisteront..
Bref cela me fait penser a un sport ou pour le spectacle les concurrents monte les cols comme des mobilettes.
Dommage pour l'aspect martial et pour les combattants integres.

Enfin,j'aurais egalement payé cher pour voir ce qui s'est passe dans les vestiaires russes.
A ce propos,y aura-t-il des vidéos disponibles comme il en etait question?

PS: alors l'ambiance du lendemain au honbu dôjô ?
PPS: cela t'a-t-il inspiré pour le championnat des "sempai" ?

Merci.
liptonic
 
Message(s) : 883
Inscription : Lun Sep 18, 2006 4:22 pm
Localisation : S.F

Message par cardinal » Lun Nov 19, 2007 3:38 pm

Merci pour le compte rendu, un vrai plaisir ce récit, je suis dégouté pour kurbanov et le légionnaire du kyoku arthur mais bon...
Pourquoi faire du Karaté ?
"La mission ultime du karaté est de développer les meilleurs traits du caractère humain plutôt que former les êtres humains à affronter ses ennemis physiques"

~Mas Oyama~
cardinal
 
Message(s) : 644
Inscription : Mer Oct 18, 2006 10:05 pm
Localisation : Moulins (03)

Message par cardinal » Lun Nov 19, 2007 3:43 pm

au fait voici le lien des résultats merci à Alexrod webmestre de france kyokushin :

http://www.france-kyokushin.com/modules ... le&sid=127
Pourquoi faire du Karaté ?
"La mission ultime du karaté est de développer les meilleurs traits du caractère humain plutôt que former les êtres humains à affronter ses ennemis physiques"

~Mas Oyama~
cardinal
 
Message(s) : 644
Inscription : Mer Oct 18, 2006 10:05 pm
Localisation : Moulins (03)

Notre vision

Message par karatejapon » Lun Nov 19, 2007 9:56 pm

Artur Hovannisyan Sensei est éliminé en demi finale par le Tchèque Jan Shoukup Senpai.
Après les deux prolongations et la pesée (moins de 10 kilos d'écart) c'est le nombre de planches brisées lors du tameshiwari qui ont fait la différence. En effet, l'Instructeur Arménien s'est contenté du minimum requis pour chaque exercice, soit 3 planches. Sa stratégie voulait qu'il conserve le plus possible d'énergie pour le kumite et évite les blessures.

Concernant les "petites nations", nous avons pu noter la relative faiblesse de certains combattants, pas seulement technique mais aussi parfois physique. C'est le cas de pays comme le Sri Lanka. Néanmoins il faut leur reconnaître le courage d'affronter l'élite de la Kyokushinkai dans des combats dangereux.
L'Arabie Saoudite ne présentait qu'un combattant, taillé comme un ours grizzly. Il finira avec le coup de pied fêlé.
Le combattant Libanais nous a semblé bien tendre et à fait office de victime sacrificielle. Il y a de quoi s'étonner sur l'opportunité d'envoyer un pratiquant aussi peu chevronné qui risque gros au niveau de l'intégrité physique.
L'unique combattant Israëlien manquait totalement d'expérience - selon l'aveu même de son équipe - mais fut loin d'être ridicule.
Les Néo-Zélandais présentaient de bons combattants mais manquant visiblement d'expérience, tous comme les Australiens.
Le seul engagé Portugais fut oblitéré au deuxième tour en n'ayant rien montré de probant.

Certains s'étonnent d'accusations de dopage? Pas karatejapon.

Pour les vidéos il faudra attendre car les cerbères du staff d'organisation ont été redoutables d'efficacité. Les annonces d'interdiction de photographier et filmer furent répétées à l'envi et les réprimandes individuelles nombreuses.

Je n'étais pas au Honbu dôjô le lendemain car certaines obligations m'ont imposé de revenir en France mais j'aurai des nouvelles d'ici trois semaines, lors de mon prochain entraînement à Tôkyô.

Inspiré? Oui, d'autant plus que la proposition nous a été faite à nouveau. A suivre donc.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4607
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par Agnes_ » Jeu Nov 22, 2007 12:19 am

Merci pour ces comptes-rendus !

Je ne peux m'empêcher de reprendre la citation que cardinal a mis en guise de signature :
Le karaté est indissociable du Budo. Le karaté sans Budo n'est autre que du sport, un show, voir pour certains une mode.
Mas OYAMA


Aussi, la rapprocher de ce constat
Certains s'étonnent d'accusations de dopage? Pas karatejapon.
paraît logique, et ouvre la porte à des questionnements.

Sinon, j'attends le prochain reportage d'ici à dans quatre ans !!! :wink:
Agnes_
 
Message(s) : 3
Inscription : Mar Sep 26, 2006 7:22 pm
Localisation : perdue dans le désert

Nous poursuivrons

Message par karatejapon » Jeu Nov 22, 2007 10:30 am

C'est toujours avec plaisir pour les compte rendus.

Pour "l'amélioration des performances" nous en avions déjà brièvement parlé. C'est inévitable et pas nouveau du tout.

Nous vous proposerons d'autres reportages et articles avant quatre ans, promis.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 4607
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par yakudoo » Sam Nov 24, 2007 2:16 am

Les videos se trouvent déjà sur youtube :

http://www.youtube.com/results?search_q ... rch=Search

Bonne soirée
yakudoo
 
Message(s) : 42
Inscription : Mer Août 29, 2007 11:10 am
Localisation : Bruxelles

Suivant

Retour vers Tournois

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron