Nous sommes actuellement le Mer Juin 19, 2019 4:49 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Relations entre les Ecoles au Japon

Description de la pratique réelle du karate au Japon.

Relations entre les Ecoles au Japon

Message par karatejapon » Lun Jan 25, 2010 1:41 pm

Depuis l'ouverture du site, à plusieurs reprises et récemment encore, les dissensions entre Ecoles ou, plus prosaïquement, les "guéguerres" inter styles sont évoquées.

Certains d'entre vous, chers Membres, sont bien au fait de ces problèmes et parfois en font d'ailleurs les frais.

Selon les pays, des Ecoles ou groupes bénéficient d'avantages de la part des autorités de tutelle que sont les fédérations. La France a connu (connaît encore?) ces avanies, tout comme d'autres nations affectées par la prédominance d'une ryû particulière.

Si vous suivez régulièrement nos articles, vous savez d'ores et déjà que la situation au Japon est différente.
D'une part, les fiefs des Ecoles sont régionaux. D'autre part, la JKF ne possède pas le même rôle que la FFK, son relatif pendant hexagonal. Chaque groupe, ryû, ou courant bénéficie d'une grande autonomie et d'une reconnaissance qui ne passe par aucune fédération ou autorité supérieure.

Nous nous sommes donc attachés, depuis quelques temps, à étudier les relations (ou leur absence) entre les Ecoles dans l'archipel. De nos recherches, il en ressort les points suivants qui, nous l'espérons, vous intéresseront.

Puisque nous parlons ici du Japon, parlons donc d'abord de respect. Cette valeur, souvent galvaudée et mise à toutes les sauces, reste incontournable pour les Japonais bien élevés et férus de traditions.
Cela tombe bien car la plupart des pratiquants Nippons rencontrés répondent à ces critères.
Dans l'archipel, l'image des pratiquants avancés, voire même des plus jeunes, est généralement empreinte de valeurs telles le sérieux, la rectitude et, donc, le respect.
Celui ci s'exprime parfaitement quand une Ecole est évoquée devant des tenants d'une autre ryû. Depuis de longues années nous nous entraînons au Japon et jamais nous n'avons entendu de critiques acerbes ou de rejet systématique.
Bien entendu, les plaisanteries dans les vestiaires ne sont pas exemptes de piques ou moqueries mais nullement systématiques et jamais violentes.

Dans les dôjô, l'évocation d'une autre Ecole entraînera, au pire, un silence poli mais pas une démolition en règle. Qui plus est, le nom d'un responsable d'un autre groupe est suivi d'un signe de tête en guise d'assentiment voire d'un commentaire courtois ou d'un simple "osu" mais pas de propos injurieux.
Nous sommes donc bien loin de la situation française quoique la plupart des pratiquants avancés observent généralement une courtoise neutralité de bon aloi.

Une autre pomme de discorde fréquemment évoquée concerne les différences entre les Ecoles utilisant les règles sundome et celles appliquant le type jissen.

Les vaines querelles et appréciations généralement stériles que nous connaissons en France n'ont pas cours au Japon.
La posture habituelle consiste simplement à considérer qu'il s'agit d'une autre façon de procéder, ni plus ni moins. Et, là encore, la courtoisie et le respect sont de mise. Pas de dénigrement systématique à redouter.

In fine, au Japon, les Ecoles n'ont que peu de relations entre elles. Celles de type organique créées par par une fédération plénipotentiaire n'existent pas vraiment.
Les rassemblements d'experts de diverses ryû n'ont généralement pas cours. Il en va de même pour les stages communs que nous connaissons en France.

La vie des différents groupes se fait en relative autarcie et pratiquement sans rapports réguliers si ce ne sont, de temps en temps, des réunions sous l'égide la JKF. Notamment celles préludant aux grandes échéances sportives internationales. Mais celles ci restent limitées et excluent certaines Ecoles, à cause de règles différentes (jissen par exemple) ou bien de désintérêt pur et simple. Ce dernier cas se retrouve avec des ryû typiquement okinawaïennes entre autres.

Un autre point judicieux à évoquer est celui de la méconnaissance.
Pour aussi surprenant que cela puisse paraître aux pratiquants non Japonais, ces derniers n'ont souvent aucune connaissance de ce qui se passe au delà de leur dôjô ou de leur Ecole. Donc, si on ne sait pas, si on en connaît pas, on ne critique pas. C'est aussi simple que ça. Mais, à nouveau, le Japonais reste une créature consensuelle et, du moins en apparence, respectueuse.

Pour résumer, les rapports entre ryû sont souvent quasiment inexistants au Japon.
Néanmoins la politesse prévaut à défaut de considération sincère bien que celle ci existe parfois. Certainement un bon exemple à suivre pour tous les pratiquants.
Dernière édition par karatejapon le Lun Jan 25, 2010 4:43 pm, édité 1 fois.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3955
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Relations entre les Ecoles au Japon

Message par cardinal » Lun Jan 25, 2010 2:49 pm

karatejapon a écrit :Les rassemblements d'experts de diverses ryû n'ont généralement pas cours. Il en va de même pour les stages communs que nous connaissons en France.


Ca par contre je trouve que c'est une bonne idée de la FFKaraté, sauf peut-être le stage des "maître japonais" ou la je pense que la "sanguinité" n'est pas gage de qualité.

Merci pour cet article cher webmestre (après ce long silence quand même! :twisted: )
Pourquoi faire du Karaté ?
"La mission ultime du karaté est de développer les meilleurs traits du caractère humain plutôt que former les êtres humains à affronter ses ennemis physiques"

~Mas Oyama~
cardinal
 
Message(s) : 644
Inscription : Mer Oct 18, 2006 10:05 pm
Localisation : Moulins (03)

De bonnes choses aussi

Message par karatejapon » Lun Jan 25, 2010 4:01 pm

Ces stages sont effectivement une bonne idée mais simplement pas dans les habitudes japonaises en général.
Les étrangers peuvent parfois en remontrer aux Japonais, sur certains points du moins.

(Le webmestre travaille, s'entraîne, fait des tas d'autres choses et n'a pas toujours le temps d'écrire. Mais promis; un autre article sous peu.)
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3955
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: De bonnes choses aussi

Message par cardinal » Lun Jan 25, 2010 5:25 pm

karatejapon a écrit :(Le webmestre travaille, s'entraîne, fait des tas d'autres choses et n'a pas toujours le temps d'écrire. Mais promis; un autre article sous peu.)

Mais j'hallucine c'est le bureau des plaintes :lol: !!! Et oui webmestre il faut assumer le succès de son site :wink: .
Pourquoi faire du Karaté ?
"La mission ultime du karaté est de développer les meilleurs traits du caractère humain plutôt que former les êtres humains à affronter ses ennemis physiques"

~Mas Oyama~
cardinal
 
Message(s) : 644
Inscription : Mer Oct 18, 2006 10:05 pm
Localisation : Moulins (03)

Message par schillot » Mar Jan 26, 2010 1:10 pm

La "politique" est une chose, et heureusement les hommes sont quelquefois différents...Je connais un enseignant du Hombu de la JKA qui s'entraîne régulièrement avec un enseignant du Dojo de Kanazawa Kancho : amitié et entraînement commun..mais ... secret.
Quand je pratique à la JKA : interdiction d'avoir un écusson autre que JKA, par contre au SKI, par d'importance. Un jour, le Kancho en me montrant mon écusson JKA éclate de rire et me dit en anglais "vous êtes un espion " Chez Higushi Senseï, pas de problème, chacun est le bienvenu...
schillot
 
Message(s) : 224
Inscription : Dim Sep 17, 2006 8:17 pm
Localisation : luneville

Ailleurs aussi

Message par karatejapon » Mar Jan 26, 2010 1:46 pm

Nous connaissons bien cela et il est rassurant que les relations personnelles prennent le pas sur les lignes "politiques" décidées en haut lieu.

Un simple exemple, si vous permettez.
Au honbu dôjô Kyokushinkaikan, à Tôkyô, on ne parle pas "officiellement" d'autres Arts Martiaux éventuellement pratiqués. En dehors du dôjô, pas de problème.
Ce qui est quelque part "amusant" c'est qu'on n'évoque jamais, par exemple, le taikiken, pourtant partiellement à l'origine de l'Ecole fondée par Oyama Masutatsu Sôsai. Pas de mouvements taikiken dans le dôjô. D'autant plus surprenant qu'un certain nombre d'anciens pratiquent cet Art Martial.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3955
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par schillot » Mar Jan 26, 2010 2:11 pm

Au Japon, et peut-être particulièrement dans le monde des arts martiaux on ressent le comportement et la réserve imposés par le HONNE et le TATEMAE.
Cependant, quelquefois après quelques bières... ou après avoir établi une relation de confiance réciproque, les langues se délient.
Un jour au restaurant avec Naka Senseï, après les propos très "conventionnels" des deux premières heures, nous avons parlé "vrai". Mais le lendemain, il ne me serait jamais venu à l'esprit de relater nos propos.
C'est ça aussi le Japon ...et le Karaté Japon.
schillot
 
Message(s) : 224
Inscription : Dim Sep 17, 2006 8:17 pm
Localisation : luneville

Différence de niveau selon la fédération pour un même style

Message par Olive » Mar Jan 26, 2010 2:56 pm

Tout d'abord, Bonjour à tous.

je m'appelle Olivier, j'habite en Belgique et je pratique le Karaté depuis :roll: quelques années.

J'ai découvert ce site un jour au hasard lors d'une de mes nombreuses recherches sur l'histoire profonde du To De. Et c'est toujours un plaisir pour moi de parcourir le forum d'une qualité pertinente.

J'en viens maintenant au sujet (ne sachant pas où le poster, je le mets ici car il y un lien direct avec le sujet).
En Belgique, la JKA a tendance à vivre repliée sur elle même. Au niveau entraînements -stages mais plus particulièrement, au niveau des rencontrent compétitives.

En général les compétiteurs JKA ne rencontrent que ... d'autres compétiteurs JKA devant, à chaque fois... les mêmes arbitres contrairement aux autres fédérations qui multiplient les échanges de tournoi très bénéfiques et où la plupart des compétiteurs ne sont pas connu des arbitre et juges :wink:
:?: J'ai pu participé à de nombreuses compétitions et sincèrement :wink: , le niveau des pratiquants (en général ) est plus haut dans les autres fédérations que la JKA (tout en restant dans le style Shotokan) . Il suffit de voir la réalisation de certains katas supérieurs par de jeunes compétiteurs âgés d'a peine 12 ans voir 14 pour être convaincu de la richesse qu'apporte le contact avec les autres féférations. Je ne voudrais pas dénigrer la JKA Belgium sans savoir pourquoi elle agit de la sorte mais je pense que c'est un tort. Et en France qu'en est-il ? Mes respects à Seinsei sawada :wink:
Olive
 
Message(s) : 1
Inscription : Mar Jan 26, 2010 2:03 pm

Pas un cas unique

Message par karatejapon » Mar Jan 26, 2010 4:32 pm

Bien souvent, tant en France qu'au Japon ou ailleurs, l'esprit de chapelle prédomine. Les groupes, bien qu'issus d'une Ecole commune à la base, ont tendance à se replier sur eux mêmes.
Quand ce n'est pas une ligne directrice qui impose ce type de comportement, les égos et querelles personnelles s'en chargent.
Ces situations ne sont pas inhérentes à un pays ou une Ecole en particulier.

Comme l'illustre l'article à la base de ce topic la situation japonaise est bien définie mais elle n'est pas unique. Le paysage du karatedô aux Etats Unis est fort similaire, faute d'organisation centralisée favorisant les rencontres et échanges divers.

Pour celles et ceux qui s'inquièteraient d'un appauvrissement technique ou de la valeur des combattants d'une Ecole quelconque isolée, nous répondrons que si sa taille est importante, le problème est minoré. L'émulation reste importante entre les dôjô malgré le manque d'échange avec d'autres courants.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3955
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par pl » Mar Jan 26, 2010 10:09 pm

BRAVO A KJ. Je peux vous affirmer que nous avons, au Japon, de très bons rapports entre nous et comme le dit KJ très respectueux.
Karate ni sente nashi
pl
 
Message(s) : 308
Inscription : Sam Sep 23, 2006 10:38 am

Retour vers Au Japon

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité