Nous sommes actuellement le Mer Juin 19, 2019 4:57 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Mode japonaise actuelle

Description de la pratique réelle du karate au Japon.

Mode japonaise actuelle

Message par karatejapon » Ven Mai 15, 2009 7:09 am

Votre webmestre, actuellement à Ôsaka, vient de passer un long moment dans la plus grande libraire de la ville.
Nous avons feuilleté plus ou moins largement tous les magazines traitant de karatedô disponibles chez Kinokuniya, histoire de se faire une idée plus précise des modes et tendances actuelles au Japon.
Ainsi, comme de temps à autre, nous vous proposons donc un état de lieux car la situation évolue.

Le bilan est, somme toute, peu surprenant car, comme en France ou ailleurs, certains Arts Martiaux sont en vogue, d'autres en déclin et, bien entendu, certaines modes prévalent. Pour combien de temps? Ca reste à voir.

Quoiqu'il en soit - et sans surprise - le karatedô est concurrencé par le taekwondo. L'importante communauté coréenne de l'archipel n'est pas étrangère à ce phénomène, bien évidemment. L'attrait des médailles olympiques fait le reste et, du coup, des publications telles Karatedo et Full Contact Karate consacrent de nombreuses pages au "sport martial" coréen. Plus qu'avant mais la tendance était déjà bien amorcée depuis quelques années. Jusqu'à 10% tout de même des pages d'un des mensuels consultés.
A noter, des compétitions se rapprochant plus qu'auparavant, dans leurs règles, du jissen karate. Ce dernier, comme dans l'hexagone, a toujours le vent en poupe au pays du soleil levant. Ce que les tenants du TKD n'ont pas manqué de relever.

La nouveauté au Japon viendrait plutôt de nouvelles Ecoles capitalisant sur la vogue internationale du "jujitsu brésilien".
On trouve dans les colonnes de la presse spécialisée des présentations de professeurs assurant allier - voire "améliorer" pour reprendre leurs propres termes - le karatedô en lui adjoignant un travail sur les articulations et du newaza à profusion.
Après tout pourquoi pas? Néanmoins d'autres l'ont déjà fait, notamment le kudo daidojuku pour le travail au sol. Quant aux kansetsu waza, les pratiquants complets savent fort bien que c'est une vieille tradition du karatedô, si bien compris et non exclusivement sportif.

Afin de donner un aspect de nouveauté à leurs "créations", ces enseignants utilisent les artifices habituels: dôgi de couleur et coupe différente, filiation avérée (mais pas toujours vérifiable) afin d'assoir une certaine légitimité, discours convaincus sur la valeur de l'entraînement prodigué et des techniques enseignées.
Soyons juste, pour certains d'entre eux, l'accès à la notoriété est mérité car il s'agit de pratiquants/chercheurs honnêtes et même, parfois, bons combattants. Néanmoins, nous resterons assez circonspect au vu de ce que nous avons pu lire.
En effet, les assertions du genre "Je propose une méthode révolutionnaire", "Je vais plus loin que le karate", ou bien encore "Je suis prêt à rencontrer n'importe qui pour montrer l'efficacité de mon Ecole" ont tendance à laisser de marbre le vieux pratiquant conservateur que nous sommes. Ces morceaux choisis apparaissent tels quels dans les mensuels cités plus haut. La surenchère touche aussi le Japon, n'en déplaise à celles et ceux qui idéalisent par trop ce pays et son microcosme martial.

A part cela, nous avons découvert un énième groupe dissident du Kyokushinkaikan. Là, moins de prétentions infondées mais l'assurance que l'héritage authentique de Oyama Masutatsu Sôsai est ici et pas ailleurs. Les querelles de chapelles classiques en somme. Ce qui n'enlève rien à la qualité technique des personnes à la base de ce groupe.

Pour en revenir au phénomène de "crosstraining", la presse japonaise traitant des Arts Martiaux présente dernièrement des cahiers d'exercices pour le karatedô, mâtinés de techniques de kickboxing. L'emphase est mise sur le travail au sac ainsi que le kumite avec pléthore de protections; pour les cuisses, les avant bars, casque, etc.
Là encore, pourquoi pas? Il faut effectivement préserver l'intégrité physiques des pratiquants. Néanmoins, l'endurcissement physique et mental passe par l'inévitable constat de devoir "prendre des coups". En tout cas c'est là notre opinion, soutenu par de longues années de pratique. Attention donc à ne pas opérer une confusion de genres, préjudiciable à ce qui fait la spécificité du karatedô.

Pour conclure, nous avons noté une baisse du nombre d'articles sur les kata, sauf dans les colonnes de la revue éditée par la JKF, en bonne logique.
Toujours dans ce magazine, on peut voir une utilisation de plus en plus répandue des casques de tous types ainsi que des masques de protection. Selon un encart au sein d'un article, ces derniers ne gênent pas la vision périphérique, sont légers et offrent toutes les garanties de sécurité pour le sundome karate.

Voici donc un bref état des lieux à propos du karate au Japon tel que décrit actuellement par la presse locale spécialisée.


Nous restons seul responsable des éventuelles erreurs de traduction et d'interprétation.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3955
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Re: Mode japonaise actuelle

Message par Shoto » Sam Mai 16, 2009 2:19 pm

karatejapon a écrit :A part cela, nous avons découvert un énième groupe dissident du Kyokushinkaikan. Là, moins de prétentions infondées mais l'assurance que l'héritage authentique de Oyama Masutatsu Sôsai est ici et pas ailleurs. Les querelles de chapelles classiques en somme. Ce qui n'enlève rien à la qualité technique des personnes à la base de ce groupe.



Simple curiosité : Quel est le shihan de renom qui est derrière ce énième groupe dissident?
Shoto
 
Message(s) : 356
Inscription : Sam Jan 26, 2008 2:48 pm

Message par cardinal » Sam Mai 16, 2009 11:07 pm

Merci pour cette revue de presse japonaise complète sur le Karaté-Do, c'est intéressant de voir qu'au pays du soleil levant, le Jujitsu Brésilien et le Jissen Karaté ont le vent en poupe comme chez nous.
Par contre le TKD je n'ai pas l'impression que ce soit la "même" dans l'hexagone.
Pourquoi faire du Karaté ?
"La mission ultime du karaté est de développer les meilleurs traits du caractère humain plutôt que former les êtres humains à affronter ses ennemis physiques"

~Mas Oyama~
cardinal
 
Message(s) : 644
Inscription : Mer Oct 18, 2006 10:05 pm
Localisation : Moulins (03)

Inconnu au bataillon

Message par karatejapon » Dim Mai 17, 2009 8:17 pm

Désolé pour le nom du fondateur de ce groupe dissident mais notre niveau de japonais, bien modeste, ne nous a pas permis de traduire les idéogrammes composant ce patronyme. Et comme, par ailleurs, nous ne l'avons pas recopié afin de chercher dans un dictionnaire, impossible de répondre.
Néanmoins, nous pouvons tout de même dire que nous n'avons jamais croisé cette personne ou ses adjoints, apparaissant sur plusieurs photos, au honbu dôjô Kyokushinkai.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3955
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Retour vers Au Japon

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité