Nous sommes actuellement le Lun Juin 17, 2019 8:46 pm
Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]

Aplication dans le dojo, 2ª partie

Description de la pratique réelle du karate au Japon.

Aplication dans le dojo, 2ª partie

Message par Julio » Mer Avr 13, 2011 10:27 am

Bonjour:

Comme je vous dit, à mon dojo à Madrid, nous avons un serieux probleme avec des personnes que commencent à entrainer avec nous.

Tous les mois veut commencer quelqu'un.

Il y a un année et demi, mon sempai et élèves anciens -nous sommes très peu-, ont parle avec moi, et presque rébellion, très fatigués des personnes que commencent et laissent dans quelques mois.

Ils m'ont dit stop à travailler avec des débutants peu serieux.

Je pense de la même façon aussi.

Et à la recherche des personnes serieux -je lui demande qu'ils ne manquez pas les classes, s'efforcer dans le même, et restent au moins un année avec nous.

D'ici le lettre à signer. Mais la demande de cet lettre m'a conduit à un interview personnel très long avec le candidat.

Suite: seulement commence un de chaque dix, mais sont etudiants très bonnes.

Je suis à droite?

Vous me disez, si vous voulez

Amicalement

Julio
Julio
 
Message(s) : 41
Inscription : Mer Fév 24, 2010 11:05 pm

Message par liptonic » Mer Avr 13, 2011 2:19 pm

Je trouve que c'est une bonne idée, à condition que la personne ait eu le droit d'essayer 2 voire 3 cours au préalable.
Après, le système de "sélection" peut paraitre un peu trop militaire aux yeux de certains qui recherchent juste un loisir plus viril que la moyenne des loisirs normalement proposés.
D'un autre côté, seul les plus motivés resteront.
Sacrée surcharge de boulot perso au passage!
liptonic
 
Message(s) : 820
Inscription : Lun Sep 18, 2006 4:22 pm
Localisation : S.F

Et au Japon...

Message par karatejapon » Mer Avr 13, 2011 3:03 pm

L'idée est en effet intéressante.
Au Japon il est de coutume que les professeurs s'entretiennent avec les nouveaux élèves potentiels. Ce préalablement à toute inscription. L'exercice est certes chronophage et moins adapté à la mentalité occidentale.

En Japon es la costumbre de hablar con el profesor antes de todo. Es menester tomar tiempo para eso y diferente de la mentalidad de los occidentales.
Dernière édition par karatejapon le Sam Sep 03, 2011 3:50 pm, édité 1 fois.
karatejapon
Admin
 
Message(s) : 3952
Inscription : Mar Août 15, 2006 10:48 am

Message par Furyman » Ven Avr 15, 2011 12:43 am

L'art martial est le travail d'une vie, c'est aussi le travail d'une vie: et la vie de tout un chacun connaît des hauts et des bas. Qu'est qu'un élève sérieux? Un élève qui fait passer son activité martiale avant tout autre sujet: santé, famille, travail?

Plus jeune, j'étais impliqué dans travail et kung fu (jusqu'à 11h par semaine) et je ne comprenais pas ceux qui avaient du mal à revenir à l'entrainement: Aujourd'hui, j'en fais partie pour diverses raisons. Et pourtant, si on m'avait fermé la porte, j'aurai été malheureux: c'est heureusement le contraire qui s'est passé. J'aime à citer la phrase: "ne craignez pas d'avancer lentement, craignez seulement de vous arrêter".

Si on est dans une logique de tester la motivation des élèves à l'entrée, alors pour être logique, on s'attend à ce qu'ils soient irréprochable dans leur investissement tout au long des années, d'autant plus si on suit la maxime "dix ans c'est bien, vingt ans c'est mieux" :) . Et la vie est composée de haut et de bas, ce qui irrémédiablement à un impact sur la pratique martiale, donc, pas opposé à l'entretien initial, je doute de son objectif qui pour moi est de faire vraiment connaissance entre professeur et élève et non de tester une éventuelle "haute motivation".

Enfin, n'étant pas professeur moi, je n'ai jamais vu qu'un côté de la barrière: peut être certaines choses m'échappent-elles du à un manque d'expérience et de niveau.

Je ferai la traduction en espagnol demain: après avoir dormi ;)
Furyman
 
Message(s) : 95
Inscription : Sam Août 14, 2010 8:26 pm

Message par Julio » Ven Avr 15, 2011 2:52 pm

Bonjour:

Furyman: merci de ta resposte. Pas neccesaire traduire à l'espagnol.

L'élève doit donner priorité, je crois:

1.Son vie.
2. Sa famille.
3. son travail
4. ses amitiés
5. Kárate&arts martiaux ou si tu veux dans 6,7,8...

Mais c'est un probleme de personalité. Si quelqu'un est serieux, il est dans toutes les facettes de la vie.

Pourquoi ne pas en kárate?

Je suis la même personne pour mon epouse, ma fille, famille, mes amis, dans le travail, etc, et aussi dans le dojo.

Toujours ceux qui commencent et ne suivent pas, est le même schéma:

Ils peuvent faire kárate, golf ou de ski, il est clair qu'ils vont bientôt partir

Pourquoi pas perdre du temps et les faire perdre à l'autre?

Amicalement

Julio
Julio
 
Message(s) : 41
Inscription : Mer Fév 24, 2010 11:05 pm

Retour vers Au Japon

  • Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
    Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron